Michelle Vian, « féministe avant la lettre », est partie rejoindre Boris

Michelle Vian, dans les années 40 (DR)

Michelle Léglise Vian vient de disparaître  à 97 ans. Elle fut la première femme de  Boris Vian et la mère de ses deux premiers enfants. Pendant une dizaine d’années, cette traductrice émérite de  Chandler et Richard Wright aura été le témoin privilégié de l’oeuvre de son écrivain de mari et l’une des amoureuses de Jean-Paul Sartre. Hommage à une femme libre.

15 DÉC 2017 Mise à jour 17.12.2017 à 09:49 par Frantz Vaillant
Pour en savoir plus sur le site de Information.tv5 monde