Céline, antisémite

Louis-Ferdinand Céline se rend au Palais de Justice. Il attaquait les éditions Julliard pour diffamation après la parution du « Journal » d’Ernst Jünger – 1951 © Getty / Keystone France

Les milieux collaborationnistes de la Seconde Guerre ne considéraient pas l’écrivain de la même manière que nous aujourd’hui. L’inventeur de formes nouvelles de langage les intéressait peu; ils le voyaient surtout comme un chantre inspiré de l’hitlérisme et comme un grand inspirateur de la persécution raciale…

Invitée de l’émission LA MARCHE DE L’HISTOIRE du lundi 8 janvier 2018  :

 Annick Duraffour  : Historienne

Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site de l’émission Franceinter.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *