Ces Maghrébins, héros de la Résistance française

Ils se prénommaient Abdelkader, Mohammed, Cherif, Ahmed ou Djaafar…, venaient des colonies et luttèrent, au péril de leur vie, pour libérer la France. Ils étaient ouvriers, imams, militaires. L’un d’eux, Cherif Mecheri, fut même sous-préfet en Eure-et-Loir, puis préfet, et bras droit de Jean Moulin, l’icône de la Résistance. Jean Moulin louait son courage lors de l’invasion allemande : « Je suis heureux que Mecheri soit resté, comme je le pensais, à son poste, dirigeant vaillamment les secours ». Appelés les « Indigènes de la Résistance », ce sont les Héros oubliés de la Résistance française face à la barbarie nazie…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 13 décembre 2017 sur le site Oumma


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *