Statistiques pénitentiaires et parc carcéral, entre encombrement et (sur)occupation (1900-1995). La gestion des effectifs détenus, des mots aux indicateurs chiffrés (Bruno Aubusson de Cavarlay)

Évolution de la population pénitentiaire en France

Évolution de la population pénitentiaire en France

La sur-occupation des établissements pénitentiaires est un élément persistant du diagnostic porté sur la situation des prisons françaises depuis le milieu des années 1970. Après une longue période de développement du parc carcéral, elle reste au cœur des débats sur la politique pénale. La fin du XIXe siècle et la période de l’Entre-deux-guerres avaient été plutôt marquées par une diminution globale de la population et du parc pénitentiaires. Pourtant, l’encombrement de certains établissements est resté un sujet de préoccupation pour l’Administration pénitentiaire. Le choc de la période de la Deuxième Guerre mondiale et le niveau atteint entre 1943 et 1945 pour le nombre de détenus a initié un décalage croissant entre les projets réformateurs et l’impossibilité apparente de desserrer l’étau de la sur-occupation…

Lire la suite de cet article de Bruno Aubusson de Cavarlay sur Criminocorpus.


Vous aimerez aussi...