234 – Portrait du jour : Evelyne Judrin, auteure d’une série policière dont le héros est Léon Blum

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Pour son 234 ème Portrait du jour – Criminocorpus le carnet reçoit Evelyne Judrin auteure Bookelis depuis mai 2017

Après avoir enseigné les lettres et animé des ateliers d’écriture, Evelyne Judrin  se consacre désormais exclusivement à l’écriture de romans policiers dont elle a toujours été une lectrice passionnée.

Avec son personnage, L. Blum, ex commissaire et auteur lui-même de romans policiers, elle revient sur les traces de son enfance bellevilloise. Ses récits, entre humour et nostalgie, décrivent un Paris protéiforme, où les classes populaires de moins en moins présentes dans la capitale côtoient ces nouveaux venus que l’on appelle par facilité les bobos.

 

 

Blum, flanqué d’un tribu haute en couleurs, donne volontiers un coup de main à ses anciens collègues quand l’occasion se présente, et elle se présente souvent.

Un quatrième volet des enquêtes de Blum est en cours d’écriture.

Bienvenue Evelyne sur  le blog des “aficionados du crime” . Ph P

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

“Après avoir enseigné les lettres et animé des ateliers d’écriture j’ai enfin écouté la petite voix qui me disait depuis tant d’années et si tu osais !

Ecrire oui mais quoi ?

Un polar ! Oui bien sûr !

Le polar, c’est ma tasse de thé, ma drogue dure, mon médicament pour soigner le blues. Quand je lis un polar je suis exactement dans le même état que lorsqu’enfant on me lisait des contes et que je restais haletante suspendue aux lèvres de mon lecteur.

Alors je me suis lancée. Et depuis je n’ai pas arrêté d’écrire.

Je n’ai pas cherché d’éditeur, je n’ai pas envoyé de bouteilles à la mer. J’ai tenté l’aventure de l’autoédition… et ça a marché.

Crimes et faux semblants et est le troisième opus d’une série policière dont le héros Léon Blum, que tout le monde appelle Blum (ce nom me plaisait et après tout il n’y a pas qu’un âne qui se nomme Martin) lui-même auteur de polar, ancien flic et amoureux de Paris et de ses quartiers populaires, résout quelques énigmes entre deux bouquins.

Autour de lui gravitent quelques personnages hauts en couleurs et que l’on retrouve régulièrement.

L’action se passe à Belleville, le quartier de mon enfance que j’ai vu se transformer avec nostalgie et intérêt.

Blum est un bellevillois dans l’âme qui aime le jazz La Callas et les bonbecs.

Si j’osais paraphraser Flaubert, je dirais « Blum c’est moi ».

Désormais, je vis, bois, mange, respire, dors, Blum. Je suis devenue un scanner vivant pour collecter tout ce qui pourrait nourrir mes romans : anecdotes, faits divers, fragments de conversations volées.

Obsédée ? Oui j’avoue ! Un peu et sans doute même beaucoup. Je crains d’être devenue la créature de mon personnage car il me suit comme mon ombre du matin jusqu’au soir.

Actuellement je suis en train d’écrire une quatrième enquête de Blum toujours entouré d’Olga Vivi Malika Henri Winston et les autres.

J’ajoute qu’étant auteure auto éditée mes bouquins se trouvent sur les plateformes d’autoéditions comme KDP Bookeen Kobo. 3

OUVRAGES :

https://www.bookelis.com/36091-Il-faut-bien-que-la-foudre-tombe-quelque-part.html

https://www.bookelis.com/home-two/36852-Sale-temps-pour-les-concierges.html

https://www.bookelis.com/policier/36853-Crimes-et-faux-semblants.html

____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Philippe Poisson, gestionnaire du carnet criminocorpus, anime la rubrique « Portrait du jour ».

Le carnet criminocorpus est ouvert à un large public au-delà de la seule communauté des chercheurs. Cette rubrique «portrait du jour» permet  de faire connaître d’autres activités croisant l’histoire de la justice à travers le parcours de personne ayant accepté de présenter leur trajectoire professionnelle. On trouvera donc ici des parcours d’historiens, de romanciers , de sociologues, cinéastes, professionnels de la sécurité, etc.  Cette rubrique est animée par Philippe Poisson , membre correspondant du CLAMOR et ancien formateur des personnels à l’ENAP. et l’A.P. La publication du portrait du jour est liée aux bonnes volontés de chacun, nous invitons donc les volontaires à prendre contact avec philippepoisson@hotmail.com – Marc Renneville , directeur du CLAMOR et de Criminocorpus.

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Nos autres sites : REVUE et le BLOG D’ACTUALITÉ

 


1 réponse

  1. Lozano dit :

    Beau portrait d’une auteure très talentueuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.