L’homme au visage grêlé : l’affaire qui hante la PJ !

L’heure du crime du 07 octobre 2019
Crédit Média : RTL | Durée : 38:07 | Date : 07/10/2019

L’une des plus longues traques de la brigade criminelle de la Police judiciaire de Paris, qui tente depuis 33 ans, d’identifier un tueur en série, surnommé « l’homme au visage grêlé »

A la Une , l’une des plus longues traques de tueur en série, menées par la brigade criminelle de la police judiciaire depuis 33 ans. Une affaire qui n’est pas élucidée mais qui n’est pas « classée », ce qui montre l’obstination des enquêteurs et des juges d’instruction successifs pour tenter d’identifier ce mystérieux tueur en série surnommé « l’homme au visage grêlé », à cause du portrait-robot établi sur la base de plusieurs témoignages directs de personnes ayant croisé son chemin

On sait grâce à des prélèvements de son ADN que cet homme est l’auteur d’au moins trois meurtres et six tentatives, entre 1983 et 1994. Pour des raisons inconnues, l ne s’est plus manifesté depuis cette année-là…

Dans cette affaire, des centaines de témoins ont été auditionnées sans succès. Dans l’hypothèse où l’arrêt de la série meurtrière correspondrait à l’incarcération de l’homme recherché, peut-être pour une autre affaire, les enquêteurs ont explorés les fichiers de l’administration pénitentiaire. Egalement sans succès. Ils ont aussi passé au crible 10.000 voitures Volvo du type de celle employée dans un enlèvement en 1994. Recherches vaines. Mais d’autres hypothèses ont été ou sont encore envisagées : Un changement radical de vie  qui aurait conduit le tueur à interrompre volontairement sa série criminelle, une fuite ou une mutation professionnelle dans un pays étranger. A moins, tout simplement que son parcours sanglant n’ait été interrompu par la mort naturelle ou accidentelle… 

Invité(e)s : Patricia Tourancheau, journaliste, spécialiste des faits-divers et des affaires criminelles. Elle raconte son enquête sur la traque du Grêlé, avec différents témoignages de membres de la famille des victimes, d’enquêteurs de la police judiciaire parisienne, d’avocates, de documents et d’archives, dans une série documentaire de podcast disponible sur la plateforme Sybel et produit par Paradiso, Le commissaire Bernard Pasqualini, ancien enquêteur, chef de groupe de la Brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres.

Pour en savoir plus et écouter le document sonore sur le site de l’émision Rtl


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.