“Pulsions de vie” de Thierry Doré

Du simple ralentissement sur la route jusqu’au meurtre avec préméditation, qu’est-ce qui pousse les hommes à ” dérailler ” ?

L’éditeur en parle : Chaque jour éloigne un peu plus Simon des cauchemars de son enfance. Pourtant, quand un chien croise sa route et qu’il l’achève à coups de pelle, tout s’effondre, le replongeant sans merci dans les abysses. Son père s’est-il réellement suicidé ? Qu’est devenue sa mère ? Et qui est cette inconnue qui pleure la nuit ? Déterminée à vaincre les démons qui le hantent, Jahia, avec qui il partage sa vie, se laissera-t-elle aussi dévaster par ce tourbillon insensé de dévotion et de haine, decourage et de peur ? Par amour, osera-t-elle affronter les vérités que personne ne devrait jamais approcher ? Devra-t-elle renier ses propres valeurs et basculer dans la violence ?

Autant de questions que ces personnages devront affronter, autant de réponses qui prennent à la gorge au détour d’une nuit sombre.

Originaire de la région parisienne, après avoir voyagé d’un bout à l’autre de la France, Thierry Doré a enfin posé ses valises dans le Limousin il y a une douzaine d’années. Enseignant, c’est au contact de ses élèves qu’il a retrouvé la magie des mots, avant de replonger dans les lectures de sa jeunesse bercée de fantastique et de thrillers. Dans ce premier roman, Thierry Doré mélange et ré-assemble les pièces d’un puzzle dont personne ne sort indemne. Avec ses personnages, jetés en pâture dans un monde sans pitié, il mène le lecteur sans ménagement vers ces vérités enfouies derrière le sourire lisse de la civilisation. Jusqu’où l’individualisme et l’égoïsme peuvent-ils mener ? Qu’est-ce qui sépare l’homme de l’animal qui sommeille en lui ? Comment faire face aux monstres oubliés de l’enfance ? Comment se protéger de ceux que l’on aime, quand notre survie en dépend ? Autant de questions que ses personnages devront affronter, autant de réponses qui prennent à la gorge au détour d’une nuit sombre. Il vit à côté de Limoges.

  • Editeur : Lucien Souny (23 août 2019)
  • Collection : Plumes noires