Classés schizos

Être étiqueté « schizophrène » équivalait au XXe siècle à une condamnation à vie. Une étude fondée sur les dossiers des patients montre que les schizophrènes ont souffert de leur maladie, mais aussi des préjugés idéologiques et de l’obsession classificatoire de leur époque.

par Laure Murat , le 11 octobre 2018 – Pour en savoir plus sur le site de la vie des idees

À propos de : Hervé Guillemain, Schizophrènes au XXe siècle. Des effets secondaires de l’histoire, Alma éditeur


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.