Quand la presse française soutenait Franco

Manifestation en faveur du général Franco, Salamanque, 1937 – source : WikiCommons

 
En juillet 1936, le gouvernement de gauche espagnol essuie un putsch mené par le général Franco. De ce côté-ci des Pyrénées, les publications de droite ne cachent pas leurs sympathies pour le futur dictateur.

En France, c’est comme en Espagne un Front populaire, celui de Léon Blum, qui est au pouvoir depuis peu. La presse à gros tirage, plutôt marquée à droite, est ouvertement hostile au gouvernement en place, qui incarne pour elle le « péril communiste ». Aux premières heures de la guerre d’Espagne, ce qui scandalise ces éditorialistes, c’est avant tout la possibilité d’un soutien militaire de la France aux républicains espagnols.

L’Action française, le quotidien de Charles Maurras, entame une violente campagne contre l’envoi d’armes aux loyalistes. « Est-ce à l’occasion des affaires d’Espagne que le juif Blum nous amènera la guerre ? » peut-on lire en une du journal.

Loin de se cantonner à ses seuls extrêmes, c’est la presse de droite dans son ensemble qui reprend, quoiqu’en des termes moins fleuris, la même argumentation. Le 25 juillet, l’écrivain François Mauriac publie une tribune incendiaire en une du Figaro …

Le 09/11/2017 par Mathilde Helleu – modifié le 22/10/2019.

Pour en savoir plus sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...