265 – Portrait du jour : « Cyrille Thiers – Raconteur d’histoires  »

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Pour son 265ème Portrait du jour – Criminocorpus le carnet reçoit avec infiniment de plaisir « Cyrille Thiers – Raconteur d’histoires  »

Plutôt adepte du genre noir ou policier, la principale ambition de ses nouvelles est de surprendre les lecteurs, voire de les dérouter…

Bienvenue Cyrille sur  le blog des “aficionados du crime” . Ph P

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Pendant mes années d’étudiant, au sein de divers petits groupes, j’ai eu l’opportunité de participer à la réalisation de plusieurs courts-métrages amateurs. Mais, même si on touchait un peu à tout, c’est vraiment l’écriture de scénarios qui m’a apporté le plus de plaisir. J’ai toujours eu ce désir, au fond de moi, de raconter des histoires…

Puis est venue la vie active… Et donc, pendant plus de vingt ans, cette part créative de mon cerveau est restée en sommeil, étouffée par les impératifs familiaux et professionnels.

C’est fin 2016, au hasard d’un concours de nouvelles lancé par l’atelier d’écriture de mon comité d’entreprise, que la petite flamme s’est réveillée. Cette première histoire très noire, écrite en à peine quelques heures, m’a procuré une immense satisfaction. J’ai donc continué à participer à des concours avec quelques petits succès de-ci de-là.

Mais je me suis très vite senti bridé par les limites imposées dans ces compétitions. Couper des passages entiers pour satisfaire au nombre maximum de caractères peut parfois s’avérer très frustrant. Les textes suivants furent donc mis au monde pour mon seul plaisir. Et puis, l’envie de publier un recueil s’étant rapidement imposée, j’ai trouvé réjouissant de pouvoir créer des passerelles entre toutes ces intrigues : le fait de retrouver des personnages, des situations, des lieux m’a permis de créer une cohérence qui me semblait indispensable à cet ensemble.

Une fois venu le temps de la publication, conscient du peu d’attrait que les recueils de nouvelles suscitent dans notre pays, l’autoédition s’est présentée comme une évidence. Ce fut l’occasion de découvrir un monde totalement nouveau et surtout de nouer de nouvelles amitiés. Par contre, j’ai vite compris qu’un livre unique n’a aucune chance d’exister au sein de cette multitude de parutions. D’où l’enchaînement très rapide avec l’écriture de mon premier roman.

Il faut savoir que cette veine polar dans laquelle baignent tous mes premiers récits est clairement due aux circonstances liées aux thèmes de mes premiers concours. C’est pourquoi ce futur roman lorgne davantage vers mes vrais genres de prédilection que sont le mystère et l’aventure.

Société secrète, pillage d’œuvres d’art par les nazis, amnésie, faux-semblants, caches secrètes… J’y ai distillé tous les ingrédients d’une bonne histoire comme je les aime, parsemée de fausses pistes et de surprises. Il ne me reste plus qu’à écrire les trois derniers quarts ! Titre provisoire : « La mémoire de l’art ».

Rendez-vous dans un ou deux ans…

Quelques repères supplémentaires pour conclure ce portrait :

J’ai 48 ans, je vis en banlieue toulousaine avec ma femme et mes deux enfants (13 et 6 ans). Je travaille depuis toujours pour un célèbre avionneur européen. Il ne faut donc pas s’étonner si l’aventure finale de mon recueil se déroule dans un avion en perdition ! Mais ma grande passion, depuis une trentaine d’années, c’est la bande-dessinée… Et mon rêve ultime serait d’écrire des scénarios de BD !

J’ai d’ailleurs accepté avec grand plaisir la proposition de Pierre Léoutre d’organiser une expo « Le polar dans la BD » dans le cadre du prochain « Festival du polar d’Auch 

Quelques liens pour aller plus loin…

Mon premier livre, « On a toute la vie pour mourir  » :

https://www.amazon.fr/dp/2950039901

Ma chronique préférée :

http://mellectures.canalblog.com/archives/2019/06/02/37398527.html

Une interview très sympa :

https://lesmisschocolatinebouquinent.wordpress.com/2019/05/30/dis-moi-quel-auteur-inde-es-tu-cyrille-thiers/

Ma page Facebook pour ne rien rater de mon actualité : « Cyrille THIERS – Raconteur d’histoires »

https://www.facebook.com/CyrilleThiersAuteur

J’ai également un groupe Facebook de bêta-lecteurs (« Vous prendrez bien de mes nouvelles ? ») dont les commentaires m’ont été très utiles pour ajuster au mieux chacun de mes textes et qui m’aident aujourd’hui au fur et à mesure de l’avancement de mon roman.

https://www.facebook.com/groups/1993033924276798

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Philippe Poisson, gestionnaire du carnet criminocorpus, anime la rubrique « Portrait du jour ».

Le carnet criminocorpus est ouvert à un large public au-delà de la seule communauté des chercheurs. Cette rubrique «portrait du jour» permet  de faire connaître d’autres activités croisant l’histoire de la justice à travers le parcours de personne ayant accepté de présenter leur trajectoire professionnelle. On trouvera donc ici des parcours d’historiens, de romanciers , de sociologues, cinéastes, professionnels de la sécurité, etc.  Cette rubrique est animée par Philippe Poisson , membre correspondant du CLAMOR et ancien formateur des personnels à l’ENAP. et l’A.P. La publication du portrait du jour est liée aux bonnes volontés de chacun, nous invitons donc les volontaires à prendre contact avec philippepoisson@hotmail.com – Marc Renneville , directeur du CLAMOR et de Criminocorpus.

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Nos autres sites : REVUE et le BLOG D’ACTUALITÉS




Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Secq dit :

    Heureuse de lire cet article. Cyrille Thiers est bourré de talents. J’ai adoré son premier recueil de nouvelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.