L’art d’habiller les faits

Y a-t-il un droit du premier occupant ? Plongeant dans la théorie médiévale de la possession, P. Thévenin montre comment les juristes manient les faits pour y trouver les éléments propres à fonder un droit légitime ; et suggère que les philosophes ont tout à apprendre de ces pratiques du droit.

À propos de : Pierre Thévenin, Le monde sur mesure. Une archéologie juridique des faits, Garnier

Pour en savoir plus lire le billet publié par Gabrielle Radica , le 21 novembre 2018 sur le site de la vie des idees