Reines guerrières et druidesses chez les Celtes

La prophétesse Velléda, Charles Voillemot, 1869

Dans l’Antiquité, les Romains et les Grecs considéraient les Celtes comme des barbares. Ces peuples d’origine indo-européenne se sont étendus dans la partie occidentale de l’Europe entre le VIIIe siècle av. J.-C. et le VIIe siècle apr. J.-C.. Peu d’écrits nous sont parvenus puisque leur mode de transmission était essentiellement oral.

Contrairement à la Grecque d’Athènes ou de Sparte ou encore à la matrone romaine, la femme celte était considérée presque à égalité avec l’homme. Consultée sur les questions politiques ou militaires, elle était présente aux assemblées et arbitrait les conflits. Au même titre que les hommes, elle participait aux banquets …
 
Pour en savoir plus lire le billet publié par Laurence Dionigi, membre du Club Femmes ici et ailleurs, Nice sur le site de :
 
 
Laurence Dionigi est une autrice, conférencière, chroniqueuse et grande voyageuse, ayant collaboré à de nombreux médias de par le monde. Depuis 2013, elle organise la manifestation, Fémin Auteures, à Antibes et anime des cafés littéraires dans la région niçoise. Avec une dizaine d’ouvrages à son actif, elle met lumière la place des femmes dans l’art avec par exemple Les grandes oubliées de l’art.
 
4 – Portrait du jour : Laurence Dionigi,  l’auteure de l’Opération d’Encre et d’Azur
 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.