L’espionnage au féminin, du XVIIe siècle à nos jours

Photo de l’espionne Mata-Hari publiée le jour de son exécution, Le Petit Parisien, 1917 – source : RetroNews-BnF

Pourquoi Mata Hari a-t-elle été fusillée ? Milady de Winter a-t-elle vraiment existé ? Via diverses sources et récits, Rémi Kauffer tente de rétablir la vérité sur les légendes de l’espionnage au féminin et sort de l’ombre les agentes dont on ne parle jamais.

Dans son dernier ouvrage, Les Femmes de l’ombre : l’histoire occultée des espionnes, le journaliste et auteur Rémi Kauffer dresse le saisissant portrait d’espionnes, parfois oubliées, et nous dévoile un pan caché de l’histoire des services secrets.

Dans un voyage à travers les époques et les pays, Rémi Kauffer, spécialiste du renseignement, retrace l’odyssée des femmes dans les services secrets. Espionnes de l’Ancien Régime,  « soldates inconnues » de la Grande Guerre, cheffes de réseau de la Résistance, il raconte la vie et les faits d’arme de ces combattantes longtemps sous-estimées.

Propos recueillis par Mazarine Vertanessian

Pour en savoir plus lire le billet publié le  26/11/2019 par Rémi Kauffer sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.