279 – Portrait du jour : Marc Juniat et Pierre Martinet co-auteurs du roman “Captain-Mer agitée ”

 

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Pour son 279ème Portrait du jour – Criminocorpus le carnet reçoit avec infiniment de plaisir Marc Juniat et Pierre Martinet co-auteurs du roman “Captain -Mer agitée

Bienvenue messieurs sur le très sérieux et discret carnet criminocorpus. Ph. P

____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Marc Juniat est né en région parisienne en 1965. Après un diplôme en électronique et divers jobs dans la presse… Europe 1, le journal du dimanche, le nouvel économiste… Il effectue son service national au 11° RA en 84/85. Puis il entre à la bourse de Paris sur les parquets du Marché International de France en 1988. Matif, Pibor, Cac… Après 10 ans de négociation à la criée, il décide de répondre à son engouement pour le cinéma et reprend des études à l’École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle, dans le XV arrondissement de Paris. À l’issue de sa formation, il débute une carrière dans l’audiovisuelle qui durera 20 ans. Régisseur, assistant-réalisateur, réalisateur, directeur de production, producteur exécutif, producteur… 150 tournages plus tard, sa passion pour l’écriture prend le dessus. Il décide alors de se lancer pour de bon et commence à écrire Captain après une rencontre qu’il qualifie lui-même “d’incroyable”, avec un ex-agent qui joua un rôle dans l’affaire du Rainbow Warrior.

Afin de parfaire sa connaissance du monde de la défense, il postule à l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale, dont il sort auditeur de la 214° session, en décembre 2018.

Marc Juniat collabore depuis à la revue Opérations Spéciales dans laquelle il écrit des articles, et garde un pied dans le monde de l’audiovisuel en écrivant des scénarios pour diverses sociétés de production.

On ne change pas une équipe qui gagne… En plus de la rédaction du deuxième opus de Captain avec Pierre Martinet pour l’été 2020, ils préparent actuellement un ouvrage sur une mésaventure qui a bien failli être fatale à Pierre Martinet en 2011 en Libye, en plein printemps arabe.

À suivre donc

Pierre Martinet est né à Toulon en 1964. Engagé au sein des troupes parachutistes du 3e RPIMa où il passe 20 ans, il devient ensuite cadre du Service Action de la DGSE. Il y suit l’intégralité du cursus Relations internationales et Renseignement Humain et participe au cours de sa carrière, à de nombreuses missions clandestines.

En 2002, il intègre le service de lutte contre le piratage de la chaîne C+, avant d’occuper les fonctions de directeur technique chez Securitas Direct entre 2007 et 2011. Le 18 avril 2011 pendant la Révolution libyenne, Pierre Martinet arrive en Libye pour travailler avec Pierre Marziali, un frère d’armes du 3e RPIMa, fondateur de la société de sécurité privée Secopex, afin de signer des contrats. Le 11 mai pris à partie avec trois autres employés par un groupe armé non identifié, son ami Pierre Marziali est abattu dans des circonstances floues, alors que lui-même est kidnappé et torturé dans une prison de Benghazi pendant 11 jours. Il sera finalement libéré après des interventions diplomatiques. (Un livre est actuellement en préparation concernant les dessous de cette affaire).

De 2011 à 2017, il est successivement consultant, Directeur des Opérations et codirecteur de la société Corpguard où il a notamment développé le département « Services de défense ».

Par ailleurs auteur de plusieurs ouvrages dédiés aux services secrets et aux opérations spéciales :

· Un agent sort de l’ombre –  2005

· De l’ombre à la lumière –  2006

· Cellule delta –  2012, et

· Opération sabre d’Allah –  2013.

· “Captain -Mer agitée ” –  2019, en collaboration avec Marc Juniat.

Il fut par ailleurs directeur de la collection Action aux Éditions du Rocher.

Pierre Martinet a fondé la société Wincorp en 2017, et propose des services d’audit et de consulting dans le domaine de la sécurité privée. Il a notamment initié et managé la mise en condition initiale d’un bataillon projetable ivoirien sous mandat ONU.

Pierre est titulaire d’un 3ème cycle en Intelligence économique stratégique de l’Institut de Formation au Renseignement Stratégique Paris XV et d’un Bachelor en science de l’information et de la communication de l’Institut Supérieur de Formation au Journalisme Paris XV.

Les prochaines aventures de Captain, devraient être publiées pour l’été 2020.

Captain est membre de la cellule Alpha, une cellule ultra-confidentielle du Bureau des Actions Spéciales de la DGSE, chargée des missions sabotages et homicides.Sous le coup d’une notice rouge lancée par Interpol après une mission qui tourne mal, il devra répondre de ses actes. Parviendra-t-il encore à honorer les missions qui lui seront confiées?L’abondance d’images de nos JT permanents et les milliers de relais des réseaux sociaux nous masquent trop souvent ce qui se trame réellement au plan international. Qui tire les ficelles et qui tient la caméra? Quels sont les enjeux politiques et où sont les intérêts de notre nation?Captain est un roman de fiction qui condense le temps et quelques affaires qui émaillèrent notre imaginaire collectif de ces dernières décennies, entre magouilles politiques et affaires d’État médiatisées, entre complots et fake-news…Mer agitée est le premier opus d’une série où Captain trouvera sur son chemin des conseillers ripoux, une banque qui flambe, un criminel de guerre, des comptes en Suisse, les maîtresses du Président, le suicide d’un ex-ministre…Marc Juniat et Pierre Martinet renouvellent avec brio le roman d’espionnage !

  • Editeur : Éditions des 3 hibouks (4 juin 2019)
  • Collection : Captain


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.