285 – Portrait du jour : un blog littéraire, « Images de romans » avec Nathalie Glévarec

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Pour son 285ème Portrait du jour – Criminocorpus le carnet reçoit avec infiniment de plaisir une amie du carnet Nathalie Glévarec auteure, d’un blog littéraire, « Images de romans »

C’est notre ami  Yves Carchon, “le romancier séducteur du Lauragais” qui a procédé à l’interview de Nathalie Glévarec pour le blog criminocorpus.

Bienvenue Nathalie sur le très discret et prisé carnet criminocorpus. Ph. P

____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Yes Carchon, auteur de polars publiés aux éditions CAIRN et de romans.

Bonjour Nathalie Glévarec ! Je suis ravi de vous accueillir sur le carnet criminocorpus et vous remercie d’avoir accepté mon invitation.

Merci Yves pour cette invitation !

En premier lieu, pouvez-vous nous parler brièvement de votre parcours ?

Suite à mes études de collaboratrice d’architecte, j’ai été dessinatrice industrielle puis maquettiste volumiste. Après plusieurs déménagements et la venue de mes deux fils, j’ai été artisan d’art, puis conseillère commerciale dans l’immobilier et la décoration d’intérieur. J’ai profité d’un licenciement pour me former en PAO en vue d’une reconversion professionnelle. J’étais très optimiste ! Mais cette période de recherche d’emploi m’a fait perdre mes illusions, surtout en entrant dans la cinquantaine. Alors je suis devenue depuis septembre 2019 un électron libre, j’essaie de vivre l’instant présent en faisant ce qui me plaît !

Merci à mon époux pour sa sollicitude !

Avant de parler de votre blog littéraire, « Images de romans », peut-on savoir comment est né votre amour pour la Littérature ?

Aux dires de mes parents, bien avant de marcher et de savoir lire, je feuilletais assidûment l’annuaire téléphonique et les fiches techniques des machines de bureaux MDR ! Mon père était mécanicien/mécanographe et tenait un magasin de bureautique.

Plus sérieux : je me souviens avoir eu très tôt en main des livres pour enfants.

Quelles étaient les lectures de votre enfance ?

Les contes de Perrault et les frères Grimm, puis tous les romans de la Comtesse de Ségur suivi des aventures de « Fantômette » et « le club des cinq ». Période ado avec les romans classique comme ceux de Victor Hugo, Stendhal, Dumas et par la suite Agatha Christie et Jules Verne.

Parlez-nous de votre blog, de sa naissance jusqu’à aujourd’hui…

L’aventure commence en allant en juin 2015 au Salon « Monde Mare d’Sang » à la Librairie Lacoste de Mont de Marsan. Ayant était super bien reçu par Pépita la libraire ainsi que par les auteurs qui m’ont dédicacé leur roman, Dominique FAGET, Barbara ABEL, Sophie LOUBIÈRE, Marin LEDUN et Olivier NOREK, pour les remercier j’ai posté mes commentaires de lectures en images sur FB.

Revenue en octobre dans cette Librairie pour d’autres dédicaces, après une conversation avec Catherine RECHENMANN, l’épouse de l’auteur Guy RECHENMANN, l’idée du Blog a germé ! Et il est né le 25 novembre 2015.

Depuis j’ai rajouté d’autres pages : « Actualité » pour indiquer les salons et dédicaces dont je suis au courant.

« Conférences » où je poste des vidéos que je fais sur des conférences, salons …

« Au réel » qui est une sorte de page professionnelle où je poste pour l’instant mes réalisations de couvertures, teasers pour les sorties de romans. Elle s’est bien étoffée depuis février. J’aimerai bien que ça dure ! Merci aux auteurs qui m’ont déjà fait confiance !

L’originalité de votre blog « Images de romans »  est de rendre compte de vos lectures en recréant la couverture des livres lus, ce qui apporte une vision singulière sur votre propre lecture…

L’idée n’est pas de recréer les couvertures. Je vois ça plutôt comme étant les affiches de mes films. Car chaque lecture de roman provoque une ambiance qui se traduit en image comme un film. Du moins, c’est comme ça que sa fonctionne pour moi.

On sent chez vous un talent graphique évident…

Mon esprit créatif s’est toujours exprimé en dessinant, en jouant avec les couleurs, les matières. Maintenant il y a en plus les nouvelles technologies.

Comme vous êtes une réelle passionnée, vous êtes aussi très présente sur nombre salons du livre, au point de devenir incontournable pour les auteurs que vous photographiez avec talent et que vous soutenez…

Incontournable ? Merci à ceux qui le trouvent !

Perso, je vais dans les salons du livre pour m’amuser. Mon but est de découvrir des romans qui me feront rêver pendant ma lecture. À force de regarder les auteurs m’écrivant une dédicace, j’ai trouvé ce moment tellement émouvant que j’ai voulu l’immortaliser en photo. J’adore aussi la lueur qu’ils ont dans les yeux lorsqu’ils s’adressent à un lecteur. J’aime moins lorsqu’ils posent, ça me met la pression. Et c’est évidemment super si les auteurs se trouvent bien sur mes photos !

Que vous apporte la proximité avec les auteurs ?

L’impression d’approcher des « créatures » créatives et de rentrer dans leur délire ! Découvrir qui se cache derrière les histoires que j’ai aimées. Ils sont passionnés par ce qu’ils font et heureux d’en parler. J’ai toujours trouvé génial de pouvoir jouer avec les mots pour raconter des histoires et susciter des émotions, réflexions, frissons ! Les romans sont un bel échange d’imagination !

Avez-vous d’autres passions en dehors de la Littérature et la Photographie ? Une autre facette cachée ?

La vidéo : Imaginer un scénario, faire des prises de vues et ensuite le montage. Choisir la musique qui va bien avec le résultat final. Tout ça je le retrouve surtout quand je fais des teasers.

Je touche aussi à l’animation 2D et 3D mais je n’ai plus beaucoup de temps pour me perfectionner.

Quels sont vos derniers coups de coeur littéraires ?

Je vais essayé de faire court mais le choix n’est pas facile ! Nous avons de très bons auteurs en France.

Un par catégorie lu cette année.

« Apocryphe » de René Manzor, Thriller historique pour son originalité et son style cinématographique.

« Les sœurs de Biscarosse » de Corinne Javeleaud – Roman de terroir

« Victor » de Nil Borny – Roman d’horreur humoristique

« Fostine » de Martine Laffon-Baillou – Roman historique

« Tiens bon l’pinceau, y a des coulures » de Cicéron Angledroit – Polar, enquête humoristique

« Sinestra » d’Armelle Carbonel – Thriller psychologique

« Lynwood Miller » de Sandrine Roy – Polar avec un soupçon de fantastique

« La vie dont tu rêvais enfant » de Delphine Montariol – Roman Feel-good

Et j’hésite entre « L’ombre des derniers Cathares » d’Alain Roumagnac et « Code Salamandre » de Samuel Delage – qui sont tous les deux des thrillers passionnants avec une chasse au trésor.

Une question que vous auriez aimé qu’on vous pose ? Non

Pouvez-vous nous rappeler l’adresse de votre blog et autres réseaux sociaux où l’on peut apprécier votre travail ?

Pour mes lectures :

https://imagesderomans.blogspot.com/

Pour mes vidéos :

https://www.youtube.com/channel/UCyzXt56BjAeuNZ6S8dB-Q5g/featured

Pour l’instant mes photos ne sont que dans mes albums sur FB.

Merci Nathalie Glévarec d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Un plaisir pour moi !

A propos d’Yves Carchon qui a réalisé cet interview pour le carnet crimocorpus : Romancier, nouvelliste, poète, conteur, dramaturge et chroniqueur,  Yves Carchon est né en 1948. Il passe son enfance dans le Lyonnais où se forge son goût pour la rêverie et l’écriture. À vingt ans, sac au dos, il découvre l’Afrique. Suivent d’autres voyages. Entre deux périples, il vit de petits boulots. Il écrit pour le théâtre, mais aussi des romans, des chroniques littéraires, des microfictions et se lance dans le polar en 2011. En 2016, il a publié Riquet m’a tuer dans la collection Du noir au Sud aux Editions Cairn. Il vit aujourd’hui dans le Lauragais.

_______________________________________________________________________________________________________________________

Philippe Poisson, gestionnaire du carnet criminocorpus, anime la rubrique « Portrait du jour ».

Le carnet criminocorpus est ouvert à un large public au-delà de la seule communauté des chercheurs. Cette rubrique «portrait du jour» permet  de faire connaître d’autres activités croisant l’histoire de la justice à travers le parcours de personne ayant accepté de présenter leur trajectoire professionnelle. On trouvera donc ici des parcours d’historiens, de romanciers , de sociologues, cinéastes, professionnels de la sécurité, etc.  Cette rubrique est animée par Philippe Poisson , membre correspondant du CLAMOR et ancien formateur des personnels à l’ENAP. et l’A.P. La publication du portrait du jour est liée aux bonnes volontés de chacun, nous invitons donc les volontaires à prendre contact avec philippepoisson@hotmail.com – Marc Renneville , directeur du CLAMOR et de Criminocorpus.

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Nos autres sites : REVUE et le BLOG D’ACTUALITÉS


Vous aimerez aussi...