« Les Echos de la Terreur » de Jean-Clément Martin

Paru le 31 octobre 2019 – Nous vivons une époque où les spectres de la terreur, qu’elle soit brune, rouge ou noire, ne cessent de nous submerger, de nous interroger sur le rôle de la terreur dans notre histoire. Les terreurs des deux guerres mondiales et des guerres coloniales, les terrorismes récents n’ont-ils pas bousculé nos sensibilités ?

Jean-Clément Martin rappelle comment  » la Terreur  » a été inventée, en 1794, après la mort de Robespierre dans le but de le rendre responsable des violences commises et de clore la révolution populaire. Cette invention s’est imposée, pendant deux siècles, parce qu’elle satisfaisait le goût du macabre et du mélodrame, autant qu’une aspiration au sublime et à l’enthousiasme.

Le débat sur la Terreur de la Révolution française continue, mais cette terreur n’est certainement plus notre contemporaine. Au moment où une autre ère commence, ce livre retrace deux cents ans de discussions, de représentations et de réflexions autour de cette légende politique qui a bâti notre conscience nationale.

Editeur Pocket
Collection Pocket Agora

 

 


Vous aimerez aussi...