« Les services secrets du général de Gaulle le BCRA, 1940-1944 » de Sébastien Albertelli

Considéré par le colonel Passy, qui l’a fondé à Londres en 1940, comme « une des principales unités combattantes de la France libre », le Bureau central de renseignements et d’action (BCRA) ne s’est pourtant jamais lancé dans un véritable combat armé, se concentrant sur son triple objectif : recueillir des renseignements sur ce qui se passe en France, soutenir les résistants de l’intérieur dans leur combat, puis imposer à ceux-ci une tutelle, souvent mal acceptée.

Grâce à des fonds d’archives exceptionnels, Sébastien Albertelli retrace l’aventure des personnages hors du commun qui marquèrent l’histoire de cette institution : Passy, naturellement, mais aussi le colonel Rémy, Jean Moulin, Pierre Brossolette, Roger Wybot (futur patron de la DST) ou Honoré d’Estienne d’Orves. Il détaille les relations compliquées et fluctuantes entre le général de Gaulle et les services secrets, étudie avec minutie les rapports tumultueux du BCRA avec les Anglais ou les Américains et démonte la légende noire que les déçus du gaullisme ainsi que les communistes s’ingénièrent à colporter dès l’après-guerre.

Un travail de recherche remarquable, puisant aux meilleures sources, souvent inédites, qui permet de comprendre comment et avec quel succès les services spéciaux ont mené la lutte contre les Allemands et Vichy.

« Fondée sur une documentation considérable et nourrie d’entretiens avec d’anciens membres du BCRA, dont Daniel Cordier et Stéphane Hessel, cette dense étude comble ainsi un véritable “angle mort” historiographique. » Le Monde des livres.

Sébastien Albertelli, agrégé d’histoire et docteur en histoire, est spécialiste de l’histoire de la France Libre, de la Résistance et des services secrets. Il a publié chez Perrin une Histoire du sabotage (2016) et Elles ont suivi de Gaulle. Le Corps des Volontaires françaises (2020).

Collection : Tempus
 
Date de parution : 06/02/2020
 

Vous aimerez aussi...