“Le chemin de la Roncerai” de Didier Cornaille.

Dans un village du Morvan, un jeune fermier assiste à l’inexorable mutation des campagnes. La mécanisation à tout-va, la solitude auront-elles raison de sa volonté de conserver la terre de ses parents ?
 
La modeste ferme de la famille des Sarmeret est située à l’entrée du chemin menant au grand domaine de la Roncerai, abandonnée depuis la tragédie qui a frappé ses propriétaires durant la Seconde Guerre mondiale. Joseph, le fils, assiste aux profonds changements qui vont affecter son pays, le Morvan, comme ce tracteur rouge vu pour la toute première fois un jour d’été et qui restera un souvenir indélébile. A la déshérence de la Roncerai répond peu à peu celle du village en plein déclin. Mais Joseph, contrairement aux autres jeunes, n’entend pas céder à la tentation de la ville. Il partage son temps entre la ferme que lui lèguent ses parents et ses travaux de bûcheronnage.

Et Joseph préfère la solitude et la nature à ses contemporains. Quant aux filles… Bien plus rapidement encore que les garçons, les demoiselles du pays se sont envolées. Joseph a dû s’y résoudre : il restera seul dans sa ferme, avec, pour toute compagnie, ses parents tant qu’ils seront de ce monde. Et seul pour de bon quand ils auront disparu.

Jusqu’à l’arrivée de Julienne…
 

Crédit photo : ©DR

Didier Cornaille est fils d’agriculteurs ; après des études de comptabilité et de droit, il débute une carrière de journaliste spécialisé dans le monde rural et l’agriculture en 1966 au Figaro Agricole.
 
Installé dans le Morvan depuis 1975, il y exerce la profession de journaliste indépendant pour la région Bourgogne pendant une quinzaine d’années et publie un premier guide de randonnée en 1979, puis réalise, aux éditions Solar, une collection de 25 titres sur les régions de France.

Son intérêt pour l’histoire en général et celle de la Bourgogne en particulier l’amène à publier entre autres : Histoires racontées de Bourgogne et du Morvan Autun, toute une histoire ; Le Haras national de Pompadour.

 Paru en 1991, son premier roman, Le Vol de la buse, reçoit le prix Sully-Olivier de Serres.

 Il se consacre à présent entièrement à l’écriture et aux voyages.

 Auteur de carnets de voyage, de récits, d’essais, de nouvelles, Didier Cornaille est un auteur engagé et un fin observateur du monde rural dont il est issu.

Il a publié plus d’une vingtaine de romans.
 
Collection : Terres de France
 
Date de parution : 06/02/2020
 

Clarisse Enaudeau, directrice littéraire de la collection Terres de France aux Presses de la cité.

Chaque roman de la collection Terres de France aux Presses de la Cité est une invitation au voyage. Voyage au cœur de la passion, celle de nos auteurs dont la plume fait vivre d’extraordinaires destins, celle, aussi, de leurs héros qui, livre après livre, deviennent une part de notre mémoire. Voyage encore au cœur de nos régions, voyage enfin au doux parfum d’antan.
 
Le succès de la collection Terres de France ne serait pas ce qu’il est sans  vous, sans les Amis de Terres de France. Un fabuleux enthousiasme, témoin d’une passion partagée.

Collection Terres de France l Accueil

Clarisse Enaudeau nous parle du métier d’éditrice – YouTube


Vous aimerez aussi...