“La maison de la haine” de Jean-Louis Gary

Les obsèques de Rolande sont civiles, sans fleurs ni couronnes. Elles s’effectuent en comité restreint, qui plus est avec les seules amies du mari de la défunte. La commissaire Marie Sole n’est prévenue qu’à quelques heures de l’incinération du corps de celle qu’elle a connue profondément catholique. Quand elle sort de la salle Canigou qui est celle des hommages du crématorium de Perpignan, Marie découvre un papier sous l’essuie-glace de la voiture de son amie Claire qui l’a accompagnée. « Ils l’ont tuée ». C’est le message qu’elle trouvera à plusieurs reprises. Le fait qu’elle ne croit pas que son amie ait renoncé à être enterrée religieusement en l’église Sainte Marie de Cosprons, et les petits mots du corbeau font qu’elle sera de plus en plus persuadée qu’il s’agit d’un assassinat. Il s’ensuivra une enquête où les rebondissements mettront à jour une nouvelle affaire de haine familiale et de poisons. Le roman se déroule au rythme des jours qui s’incrémentent comme les grains de sable dans un sablier. L’auteur profite de ce livre pour explorer une nouvelle fois le monde des manipulations corsé de la pratique des poisons et du paranormal. Thriller à découvrir par tous ceux qui aiment l’intrigue, le drame, l’inexplicable et qui n’auront pas peur de boire un verre après en avoir lu les lignes.

Jean-Louis Gary consacre son temps entre des associations de défense du patrimoine culturel et l’écriture dans laquelle il est tombé dedans tout petit, mais pour laquelle il a dû attendre la retraite pour s’y consacrer pleinement. Depuis son cinquième roman « Meurtres au Port d’Argelès », il s’est découvert une véritable passion pour le roman policier, et publie ainsi son sixième ouvrage qui met en œuvre une nouvelle fois son héroïne, la commissaire Marie Sole ainsi que son adjoint Abdelkader Mansour.

ISBN : 979-10-310-0678-9

11,5 X 17, 210 pages

n°106 de la collection

https://www.lespresseslitteraires.com/gary-jean-louis/

 

281 – Portrait du jour : Jean-Louis Gary, auteur de “Perpignan invasion zombie”


Vous aimerez aussi...