Lettre aux amis de la police (et de la gendarmerie) 2013/11

Chers amis

Cette Lettre (qui compte environ 2300 destinataires individuels + des institutions qui souvent la relaient) a plusieurs fonctions dont certaines inattendues. Conçue d’abord pour faire circuler des informations, signaler ouvrages, archives, expositions, sites, articles, colloques, bourses, thèses… etc, elle a parfois une utilité inattendue, celle de mobiliser des gens de tous horizons. C’est ce qui s’est passé pour la vente annoncée (et la dispersion qui allait en résulter) de la bibliothèque de la Fondation Louis Lépine, fondation de droit privé certes, mais à laquelle la PP fournit locaux, et personnels et qui disposait d’ouvrages provenant des saisies révolutionnaires donc inaliénables. La vente a été annulée au dernier moment ce dont nous ne saurions nous plaindre. Pour remercier ceux d’entre vous qui ont réagi, vous trouverez ci-dessous quelques informations et échanges de courriels à ce sujet. Et puisque, à notre échelle, nous pouvons parfois jouer sur les choses et les décisions, vous trouverez une lettre que m’adresse un éditeur ami. Si vous souhaitez par un avis, un vote, peser dans le sens qu’il propose, n’hésitez pas.

Pour le reste, une grosse « séquence » archives », beaucoup de liens vers des sites intéressants, curieusement peu de livres, mais des colloques et journées d’études nombreux.

En vous souhaitant une bonne lecture.

Jmb

 

Lire la suite de la Lettre aux amis de la police 2013-11 (PDF)