293 – Portrait du jour : Angélique Comte, romancière et marquise des anges du Poitou

 

Le Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …développe la rubrique Portrait du jour – Criminocorpus  et ouvre ses pages aux fidèles lecteurs du site.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul et pour son 293ème Portrait du jour – Criminocorpus  le carnet reçoit avec infiniment de plaisir la jeune romancière Angélique Comte

Angélique Comte est une auteure native de la région Poitou-Charentes, dans le département de la Vienne à Poitiers.

Depuis son enfance elle se passionne pour l’écriture. C’est à l’âge de 33 ans qu’elle se décide enfin de publier son premier livre. Sa bibliographie comprend aujourd’hui un conte de fée ” Les Aventures de la Princesse Kellya au Royaume de Kaloun “, un roman court dramatique ” QUAND JEUNESSE RIME AVEC HEROÏNE “, un recueil bien-être ” La relativisation dans chaque épreuve “, un roman court du terroir, historique, ” Une petite Châtelaine éprise d’un Tsigane ” .

Nous, Angélique, à Criminocorpus, nous aimons les contes de fée, les princesses et les romancières.

Bienvenue  sur le très discret et prisé carnet criminocorpus.  Ph. P

___________________________________________________________________________________________________________________________________________

“Son parcours, son histoire littéraire :

Elle se passionna dès son plus jeune âge pour les lettres, qu’elle découvrit à l’école. Angélique prit un malin plaisir à les retranscrire dans ses cahiers.

Elle imita avec son imagination débordante ses propres héros de livres dès sa plus tendre enfance. Elle rédigea des poésies pour sa muse qu’elle lui offrit, sa mère.

Durant ses premières années, petite fille, elle inventa des contes de fées, des BD.

À l’adolescence, elle coucha sur le papier des textes engagés, lyriques.

Une fois adulte, elle oublia sa passion, son exutoire, l’écriture…

Une collègue de son travail, à laquelle elle avoua son affection envers sa plume délaissée, l’encouragea à se remettre à l’ouvrage.

Angélique ressortit son crayon avec un certain engouement et réalisa des poèmes que son amie fit paraître sur un blog.

La jeune femme tenta de créer des nouvelles pour des concours régionaux, tout en se documentant dans une bibliothèque pour le thème imposé. Par manque de confiance, de conviction en ses capacités, elle n’ira pas jusqu’à l’envoi de ses manuscrits.

Enfin âgée de 33 ans, elle se décida, alors, se consacrer à sa passion, et publia en 2018 son premier ouvrage format nouvelle « Noël Amoureux à Manhattan » une romance de 50 pages, indisponible à la vente actuellement. S’ensuivra une deuxième romance de 50 pages « Coup de foudre à Saint Palais » retirée de la vente également, mais sur laquelle elle travaille dans l’objectif de son amélioration.

À ce jour elle compte dans sa bibliothèque un recueil bien-être illustré d’images, « La relativisation dans chaque épreuve » Bien-être au quotidien. Elle le rédigea à l’occasion d’un concours, il traite de différents évènements comme le Burn-Out, la déception amoureuse, le deuil, etc. en s’inspirant de moments vécus l’auteure nous explique comment relativiser. C’est un condensé de pensées positives.

Une Novella, genre drame, « Quand jeunesse rime avec héroîne”  » sur les dérives de la drogue l’héroïne, la violence conjugale.

Un conte de fées pour enfants composé d’illustrations modernes de 9 à 12 ans « Les aventures de la princesse Kellya au royaume de Kaloum  »

Un roman court, romance du terroir « Une petite châtelaine éprise d’un tsigane  »”

 

___________________________________________________________________________________________________________________________________________

Philippe Poisson, gestionnaire du carnet criminocorpus, anime la rubrique « Portrait du jour ».

Le carnet criminocorpus est ouvert à un large public au-delà de la seule communauté des chercheurs. Cette rubrique «portrait du jour» permet  de faire connaître d’autres activités croisant l’histoire de la justice à travers le parcours de personne ayant accepté de présenter leur trajectoire professionnelle. On trouvera donc ici des parcours d’historiens, de romanciers , de sociologues, cinéastes, professionnels de la sécurité, etc.  Cette rubrique est animée par Philippe Poisson , membre correspondant du CLAMOR et ancien formateur des personnels à l’ENAP. et l’A.P. La publication du portrait du jour est liée aux bonnes volontés de chacun, nous invitons donc les volontaires à prendre contact avec philippepoisson@hotmail.com – Marc Renneville , directeur du CLAMOR et de Criminocorpus.

A propos du site : Criminocorpus propose le premier musée nativement numérique dédié à l’histoire de la justice, des crimes et des peines. Ce musée produit ou accueille des expositions thématiques et des visites de lieux de justice. Ses collections rassemblent une sélection de documents et d’objets constituant des sources particulièrement rares ou peu accessibles pour l’histoire de la justice.

Nos autres sites : REVUE et le BLOG D’ACTUALITÉS