Ennemis d’État. Les lois scélérates, des anarchistes aux terroristes (Raphaël Kempf)

« Avocat au barreau de Paris, l’auteur a assuré, ces dernières années, la défense d’activistes et de manifestants victimes de la répression d’État, notamment de représentants du mouvement social des « gilets jaunes ». Cette activité l’a conduit à faire un retour sur l’histoire. À ce titre, la comparaison entre les lois « liberticides » multipliées en ce début du XXIe siècle, sous prétexte de lutter contre le « terrorisme » ou d’actions violentes de manifestants, et celles adoptées dans les années 1890 contre les anarchistes – qualifiées dès l’origine de « lois scélérates » – s’imposait(…) »

Lire sur Criminocorpus la suite du compte rendu de l’ouvrage de Raphaël Kempf proposé par Jean-Claude Farcy.

Référence de l’ouvrage : Raphaël Kempf, Ennemis d’État. Les lois scélérates, des anarchistes aux terroristes, Paris, La fabrique éditions, 2019, 227 p.


Vous aimerez aussi...