Benoît Garnot et Bruno Lemesle (dir.), La justice entre droit et conscience du XIIIe au XVIIIe siècle (compte rendu de Loïc Cazaux)

couvjustice-entre-droit-et-conscience-du-xiiie-au-xviiie-siecleCet ouvrage collectif rassemble les contributions d’une vingtaine d’auteur(e)s spécialistes d’histoire médiévale et moderne, mais également de littérature, de philosophie et d’histoire du droit. Fruit de l’un des récents colloques internationaux de Dijon (2013), il fait appel à des chercheurs confirmés et à de jeunes docteurs issus de différents horizons européens, notamment de France et d’Italie. C’est donc dans une dimension pluridisciplinaire que se placent ces actes publiés en 2014 sous la direction de Benoît Garnot et de Bruno Lemesle, professeurs en histoire moderne et médiévale à l’Université de Bourgogne (ArTeHiS et Centre Georges Chevrier).

En cela, l’ouvrage fait suite aux précédents travaux des centres de recherche de l’Université de Bourgogne sur l’histoire de la justice aux périodes médiévale et moderne, et sur l’analyse de la place des normes dans la détermination des comportements et des modèles sociaux. Dans un précédent colloque dont ils avaient assuré la direction, Bruno Lemesle et Benoît Garnot avaient consacré leur étude aux sentences judiciaires du Moyen Âge à l’époque moderne. Dans la continuité de cet axe de recherche, les auteurs proposent maintenant de s’interroger sur la place de la conscience dans l’exercice de la justice et l’application du droit…

Lire la suite de ce compte rendu de Loïc Cazaux sur Criminocorpus.



Citer ce billet
Sophie Victorien (2015, 31 août). Benoît Garnot et Bruno Lemesle (dir.), La justice entre droit et conscience du XIIIe au XVIIIe siècle (compte rendu de Loïc Cazaux). Criminocorpus. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nd7z

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search