Médecin capitaine Marcel Fitoussi : « Du bagne de Guyane aux Forces Françaises Libres »

ob_93f241_fitoussiDans un article récent , les historiens Marc Renneville et Jean-Lucien Sanchez citent le nom du capitaine Marcel FITOUSSI, médecin-chef des hôpitaux des îles du Salut, au bagne de Guyane.

Cet officier du service de Santé  est issu d’un milieu modeste. Marcel Fitoussi sorti de l’École navale de Santé est affecté au bagne de Guyane en 1937. Pour la petite histoire, Seznec sera son jardinier, Barataud son secrétaire, Philippe Bonnet ( qui tua un expert ), un de ses infirmiers.

Le docteur Fitoussi se lie d’amitié avec le célèbre reporter de France soir, Réné DANJOU lors de sa venue en Guyane pour y effectuer un reportage…

Il se lia d’amitié et d’estime également avec le docteur HEYRIÈS, autre médecin militaire des bagnes…

Compagnon du général de Gaulle

Le médecin du bagne, surpris ultérieurement par la défaite de 1940, alors qu’il se trouve au Gabon, est un des premiers à rejoindre le général de Gaulle. Condamné à mort par le gouvernement de Vichy, Marcel FITOUSSI rejoint Londres par la Syrie et l’Égypte. Le général de Gaulle le nomme Directeur du Service de Santé de l’Air des Forces Françaises Libres. Il participe au débarquement de 1944…

Marcel Fitoussi est décédé à l’âge de 58 ans à Paris emporté par une péritonite.

« C’est à la main qui se tendait qu’on différenciait un homme libre d’un bagnard » racontait le docteur Fitoussi dans son appartement du boulevard de Courcelles à Paris où il évoquait volontiers des souvenirs du bagne de Guyane – Respect … Philippe POISSON – 5 septembre 2014.


Vous aimerez aussi...