Sur les traces de la police technique et scientifique – L’organisation de la police technique et scientifique en France

La police technique et scientifique nous renvoie à un imaginaire qui s’est imposé sur les écrans, celui de l’expert qui résout les crimes dans son laboratoire. La réalité est plus complexe. Basée sur la recherche de l’élément matériel et l’identification des traces, la criminalistique est devenue l’instrument scientifique incontournable des grandes enquêtes judiciaires comme de la lutte contre la délinquance.

De la scène du crime jusqu’aux laboratoires, François Daoust retrace l’histoire et l’évolution de ces techniques ainsi que leur mise en oeuvre par les différentes unités, dont le détail est pour la première fois abordé. Il interroge également le rapport de ces services à la procédure et, au-delà des réussites, pointe les carences. Loin des clichés et sans complaisance, d’une envergure et d’une précision inédites, cet ouvrage livre une vision éclairée de la police technique et scientifique et de ses enjeux humain, juridique et technique.

L’éditeur en parle : La police technique et scientifique renvoie le grand public à un imaginaire qui s’est imposé sur les écrans : l’expert qui résout les crimes depuis son laboratoire. La réalité est plus complexe. Connue sous les noms de criminalistique ou de science forensique, elle est désormais au coeur des grandes affaires judiciaires, mais aussi de la lutte contre la délinquance dite de masse. Si pendant des décennies, l’aveu demeurait la preuve ultime, la recherche de l’élément matériel et l’identification des traces sont maintenant les bases de la recherche de la vérité.

Cet ouvrage retrace l’histoire et l’évolution de la criminalistique. Il interroge également son rapport à la procédure et, au-delà des réussites, pointe les carences dans la mise en oeuvre de ces techniques de police. Les  » experts « , sont-ils bien formés ? Entrant dans les détails du fonctionnement des différents services, ce livre est une véritable autopsie du monde de la police technique et scientifique.

Il dissèque ses acteurs, explore le maquis juridique, délivre sans complaisance un constat.

À propos de l’auteur François Daoust – La police technique et scientifique renvoie le grand public à un imaginaire qui s’est imposé sur les écrans : l’expert qui résout les crimes depuis son laboratoire. La réalité est plus complexe. Connue sous les noms de criminalistique ou de science forensique, elle est désormais au coeur des grandes affaires judiciaires, mais aussi de la lutte contre la délinquance dite de masse. Si pendant des décennies, l’aveu demeurait la preuve ultime, la recherche de l’élément matériel et l’identification des traces sont maintenant les bases de la recherche de la vérité.

Cet ouvrage retrace l’histoire et l’évolution de la criminalistique. Il interroge également son rapport à la procédure et, au-delà des réussites, pointe les carences dans la mise en oeuvre de ces techniques de police. Les  » experts « , sont-ils bien formés ? Entrant dans les détails du fonctionnement des différents services, ce livre est une véritable autopsie du monde de la police technique et scientifique.

Il dissèque ses acteurs, explore le maquis juridique, délivre sans complaisance un constat.

Document sonore sur le site de Rtl.


Vous aimerez aussi...