Six cents prêtres martyrs des îles de la Charente

prètresréfractairesLes éditions Jacques Flament ont notamment pour spécificité de publier des ouvrages rares du domaine public dignes d’être réédités. Parmi ceux-ci, il y en a un : Six cents prêtres martyrs des îles de la Charente, de Gabriel Aubray, réédition d’un ouvrage paru en 1912, retraçant le calvaire des prêtres réfractaires sous la Révolution. Alors dans la tourmente qui a suivi la loi de séparation, Gabriel Aubray se penche sur ces martyrs oubliés.

1794. Plus de huit cents prêtres réfractaires au serment constitutionnel, sont embarqués dans les cales des pontons, espèces de navires-négriers ou prisons flottantes, à l’embouchure de la Charente, sur les quais de Rochefort. Seuls 228 d’entre-eux survivront au calvaire après avoir subi les traitements les plus misérables et connu d’atroces souffrances. Gabriel Aubray, catholique convaincu, nous dresse, dans ce récit réaliste, un tableau à trois volets de cet épisode douloureux du martyrologe chrétien. D’abord, le récit poignant des douleurs morales et physiques qu’eurent à endurer les prêtres-forçats, à bord des pontons et sur l’île où ils furent débarqués. Ensuite, le constat accablant de l’indifférence coupable et de l’ingratitude générale de l’époque. Enfin, l’incompréhension devant plus d’un siècle de silence de l’Église sur cette tragédie qui toucha ses plus dignes représentants. Cette réédition, ne peut que s’inscrire dans le vibrant appel final de l’auteur à toutes les bonnes volontés, pour que ces événements douloureux trouvent enfin la place qu’ils méritent dans notre mémoire collective.

Éditeur : JACQUES FLAMENT EDITIONS (2011)


Vous aimerez aussi...