Les historiens n’ont plus accès aux archives de 39-45, leurs travaux sont menacés

Jean-Marc Berlière, professeur d’histoire contemporaine et spécialiste de la police française

L’arrêté de 2015 qui ouvrait les archives de la Seconde Guerre mondiale connaît des blocages. Des historiens s’en émeuvent.

Jean-Marc Berlière, professeur d’histoire contemporaine et spécialiste de la police française , s’inquiète de la fermeture des archives de la défense . Dans ces conditions, les historiens ne peuvent accéder aux fonds concernant la Seconde Guerre mondiale…

Pour en savoir plus lire Ouest-France Recueilli par Benoit ROBERTPublié le 01/02/2020  sur le site de Ouest-France

HONTEUX !!! On est vraiment dans le grand n’importe quoi avec cette mesure qui touche les archives de la Défense (SHD) Quelle régression !!!…. En outre il n’y a pas que les historiens de concernés mais aussi des politologues, des anthropologues comme moi, des géographes et j’en passe. D’autre part, ce n’est pas que la question de la Seconde Guerre mondiale et de Vichy qui est touchée de plein fouet, mais celle aussi des mondes coloniaux, de la décolonisation, des départementalisations en Outre mer, etc. On est en 2020 !!! Et cette année, on est à très exactement 80 ans de l’instauration du gouvernement de Vichy, et 75 ans de la chute du IIIe Reich. Inimaginable que des chercheurs universitaires (et les autres) ne puissent plus avoir accès aux archives de la Défense ! Carole Lemee

 

74 – Portrait du jour : Jean-Marc Berlière, “un grand monsieur de l’Histoire de la police française”


Vous aimerez aussi...