Une enfance dans les camps japonais – Baisse la tête, petite peau-blanche

enfancecampLydia Chagoll a neuf ans lorsque les Allemands attaquent la Belgique, le 10 mai 1940. Aux yeux des nazis, cette ” petite Hollandaise ” qui habite à Bruxelles avec sa famille est avant tout une juive. Avec ses parents et sa sœur, elle entreprend un exode qui la conduira au bout de 547 jours aux Indes néerlandaises. Si elle a réussi à fuir une guerre, c’est pour mieux entrer dans une autre car, quelques mois plus tard, le Japon envahit la colonie néerlandaise. Elle connaîtra alors, avec sa mère et sa sœur, cinq camps d’internement japonais où elle a le tort d’être à la fois juive et ” peau-blanche “. Cinq camps de femmes, où les prisonnières subissent humiliations, privations et mauvais traitements. C’est avec une pudeur extrême et une colère intacte que Lydia Chagoll raconte la descente aux enfers d’une petite fille qui se révolte contre le monde dans lequel les adultes l’ont précipitée. Elle en sortira vivante, mais son combat ne finira jamais, parce que le martyr de millions d’enfants, hier et aujourd’hui, rouvrira constamment cette blessure et l’obligera à reprendre sans cesse la lutte pour les Droits de l’enfant.

Danseuse et chorégraphe, Lydia Chagoll s’est tournée avec succès en 1959, vers l’écriture. Auteur de nombreux ouvrages, elle y développe les deux thèmes qui lui tiennent particulièrement à cœur: l’enfance et la Seconde Guerre mondiale. Des sujets qui se retrouvent aussi dans ses réalisations cinématographiques. Elle est aujourd’hui conférencière, tout spécialement dans les écoles, et Docteur Honoris Causa de la Vrije Universiteit Brussel.

Auteur : Chagoll, Lydia

Éditeur : Luc Pire

Collection : Voix Personnelles

Date de parution : 07/12/2006

Genre : HISTOIRE DU 20ÈME SIECLE A NOS JOURS

 


Vous aimerez aussi...