Présentation des Éditions Gaelis : des noms aux senteurs printanières, Annabel Peyrard, Irène Chauvy, Christian Séguret, Marc Renneville …

 

Christian Séguret, dirige la collection la musique et les Guides Pratiques

Ce n’est pas tous les jours qu’on a le plaisir d’annoncer la naissance d’une maison d’édition. Surtout lorsque celle-ci est portée sur les fonts baptismaux par des parrains réputés et qu’elle présente dès son premier cycle de production des signatures célèbres. Gaelis Editions a ainsi pour objectif de produire des ouvrages papiers et digitaux autour de trois axes principaux : les Romans Policiers historiques, la musique et les Guides Pratiques. Le pôle musique, outre plusieurs ouvrages autour de la guitare proposés par Christian

Directeur du CLAMOR, Marc Renneville est historien des sciences spécialisé sur les savoirs du crime et du criminel, directeur de recherche au CNRS )…

Séguret , qui dirige cette collection, a l’immense plaisir d’annoncer qu’un livre de Marc Renneville  sera publié au mois d’octobre 2020, Le Chant des crimes , qui sera consacré aux chansons populaires et complaintes écrites autour de l’affaire Vacher, du nom de ce tueur de bergers et bergères qui défraya la chronique à la fin du XIXe siècle et fut probablement un des premiers serial killers français. Marc Renneville, historien au CNRS, est bien connu des lecteurs qui fréquentent la plateforme Criminocorpus, qu’il dirige. Il a signé de très nombreux ouvrages, en particulier un livre intitulé Vacher l’éventreur, archives d’un tueur en série (J.Million, 2019) ). Le Chant des Crimes, sous-titré Les Complaintes de l’affaire Vacher, est un livre musical qui reprend la succession des complaintes se rapportant à l’affaire en question, et sera le compagnon de lecture idéal de la somme d’archives publiée par Renneville chez Millon. Joseph Vacher, ce criminel qui terrorisa le sud-est de la France entre 1894 et 1897, était un égorgeur, violeur, éventreur, et son mode opératoire et sa prédilection pour les jeunes victimes en font le prototype du meurtrier sexuel. La complainte représentait une forme obsolète de passage de l’information en cette époque où la transmission orale tenait lieu de média dans les campagnes. Cette obsolescence touchante du mode de communication est balancée par la terrible actualité du sujet, puisque Joseph Vacher incarne désormais la figure du monstre criminel contemporain. Le lecteur pourra accéder à un site interactif pour découvrir des versions audio des partitions proposées dans l’ouvrage. Deux autres signatures prestigieuses ont accordé leur confiance à Gaelis pour cette année chargée en publication.

Irène Chauvy bien connue des amateurs de Policiers Historiques, et ses précédents ouvrages chez 10/18 et Ex Aequo ont rencontré un très large public dès la publication du premier épisode des Enquêtes d’Adrien Hallonfleur, La Vengeance volée…

Irène Chauvy est bien connue des amateurs de Policiers Historiques, et ses précédents ouvrages chez 10/18 et Ex Aequo ont rencontré un très large public dès la publication du premier épisode des Enquêtes d’Adrien Hallonfleur, La Vengeance volée. Son manuscrit, présenté en 2011 au concours « Ça m’intéresse Histoire » présidé par Jean François Parot , remporta en effet le Grand Prix ouvert aux auteurs de romans policiers historiques, et fut édité dans la collection Grands Détectives 10/18. Son héros, capitaine des cent-gardes, est un officier qui deviendra l’enquêteur officieux de Napoléon III. Son autre héroïne, Jane Cardel, fait voyager le lecteur sous la Troisième République puisque ses aventures, Divination Fatale, L’Affaire des Glacières et L’Assassin aux violettes se déroulent à cette époque. Enfin, Quand les Masques tomberont et Enfin, l’Aube viendra, se déroulent entre 1875 et 1882 et raviront les amateurs de policiers romantiques. Une nouvelle enquête du Capitaine Hadrien Allonfleur, Les Âmes errantes, sera disponible cet automne, ainsi que l’intégralité de la collection, aux Éditions Gaelis, en format papier mais également numérique.

Annabel Peyrard, auteure des Enquêtes de Simon inspirées du milieu de la nuit… Editrice, musicienne, etc

Enfin Annabel Peyrard  vous fera voyager entre Paris et Saint-Étienne durant l’entre-deux-guerres, aux côtés de son détective Simon. Ce dernier est un « privé » italo-stéphanois sympathique et désabusé, qui traîne sa nonchalance dans les milieux de la nuit, entre créatures des deux sexes, petites mains en quête de frissons, musiciens courant le cachet, belles de nuit ou grandes horizontales… C’est tout un monde aux manières approximatives et au langage relâché qu’elle dévoile dans des textes savoureux aux dialogues fleuris d’argot de l’époque et de gaga stéphanois. Quatre de ses ouvrages sont désormais disponibles chez Gaelis, et un cinquième, La Rue des Dames, viendra enrichir la collection dès l’été 2020.

Pourquoi Gaelis ? La décision de monter une maison d’édition peut se pas en bonne santé, les enfants beaucoup plus amateurs de séries télévisées que d’encre et de papier et les adultes toujours pressés et fatigués. Parier sur le livre en 2020 peut être pris pour un péché d’optimisme. Mais ce pari s’est révélé possible grâce à de multiples rencontres et collaborations. Certaines plus fructueuses que d’autres, les plus décevantes s’étant finalement révélées les plus convaincantes, même si elles restent malgré tout de bonnes expériences ! Mais de très belles rencontres ont été tout aussi stimulantes. Irène Chauvy, Marc Renneville, ont ainsi joué un rôle de première importance, comme d’autres auteurs qui, même s’ils ne sont pas édités par Gaelis, sont un moteur réel par leur amitié, leur soutien et la qualité de leur écriture. Et puis il y a ceux qui restent dans l’ombre mais qui sont indispensables… Les lecteurs évidemment, les ami(e)s fidèles toujours prêt à faire partie des aventures les plus folles au prétexte de cette amitié, et ces petites fourmis qui permettent aux cigales de danser : nos distributeurs-diffuseurs en la personne d’Anne Clerf de chez Daudin à la tête d’une équipe de commerciaux efficaces et sympathiques, Matthieu Lamont qui s’occupe de nos livres en numérique ; mais aussi notre imprimeur, Lionel Gonnet, qui garde un œil toujours aiguisé mais bienveillant sur la qualité de nos parutions. Pierre Journel, notre Community Manager (La Chaîne Guitare) qui brave la toile et tisse celle de Gaelis avec habileté, et les médias spécialisés comme Criminocorpus et Philippe Poisson , Jaques Bremond et son excellent Cri du Coyote… Gaelis n’a pas pour but de « suréditer » et de faire collection d’auteurs mais tout simplement d’éditer de la qualité. Éditer peu de livres, mais de beaux livres, c’est aussi pouvoir se concentrer sur les ouvrages des auteurs et donc d’en faire une promotion efficace, et de les accompagner tout au long de ce parcours seméd’embûches, de fausses promesses que constitue la sortie d’un livre. En gardant toujours en mémoire que pour rester actif, il convient de se fixer des objectifs. Et que ceux-ci soient haut placés, pour satisfaire son goût du challenge, mais aussi à portée de main, pour préserver son ego et sa survie… Gaelis a la prétention de grandir en même temps que ses auteurs. Mais surtout en même temps que ses lecteurs, qu’elle espère bien sûr convaincre en nombre… 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Gaelis Éditions est une jeune maison d’édition dont l’activité se décline autour de trois axes distincts.

Une première collection « Musique », dirigée par Christian Séguret, couvrira des thèmes aussi divers que le monde des musiciens célèbres, celui de la guitare et des genres musicaux, ainsi qu’une collection de méthodes instrumentales destinées aux débutants.

La collection « Romans policiers historiques », dirigée par Annabel Peyrard, fera la part belle aux romans à clés et aux enquêtes sans effets spéciaux, sans laboratoires scientifiques et sans le gore et l’hémoglobine qui sont le propre des thrillers contemporains. Ils couvriront tous les lieux et toutes les époques, permettant au lecteur de se confronter à des enquêtes passionnantes tout en s’évadant de la grisaille du quotidien.

Enfin une Collection « Quotidien », constituée de Guides pratiques et particulièrement aisés à lire et à consulter, sera axée autour de sujets divers liés à la cuisine, au bricolage, aux activités familiales, ou permettant de résoudre les problèmes juridiques ou administratifs rencontrés au quotidien.