(Maîtrise) Vincent Deschaintres Regards sur la délinquance dans l’agglomération rouennaise

Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine sous la direction de Yannick Marec et Jean-Claude Vimont, Université de Rouen, 1999, 153 pages et annexes

Par l’analyse de jugements correctionnels, Vincent Deschaintres a souhaité approcher la délinquance courante, les déviances au quotidien, la mendicité, le vagabondage, les vols de nécessité et de convoitise, l’ivresse publique, les outrages à agent dans un milieu urbain. Sur les seize années étudiées et après échantillonnage, il a analysé 1110 affaires concernant 1286 prévenus et a constitué une base de données assez représentative quand on la compare aux données du Compte général de l’administration de la justice criminelle. L’état de nécessité est à l’origine de bien des méfaits, accrus lors des phases de troubles militaires (l’occupation prussienne de la ville) ou économiques. Les politiques pénales déterminent également des fluctuations. C’est le cas de la répression de l’ivresse publique en récidive à mettre en relation avec les délits d’outrages à agents. Vincent Deschaintres s’interroge sur l’évolution des normes de cette société de la fin du siècle qui n’admet plus certains comportements caractéristiques des milieux populaires. (Jean-Claude Vimont)