12 octobre 1804, le préfet de police de Paris Dubois prescrit l’organisation officielle des maisons dites de plaisirs sous ordre du Consul Napoléon.

escalier[Ce jour-là] – Le 12 octobre 1804, le préfet de police de Paris Dubois prescrit l’organisation officielle des maisons dites de plaisirs sous ordre du Consul Napoléon. Les maisons de tolérance sont légalisées.

Pour en savoir plus sur l’histoire prostitution au XIXe, allez au Musée d’Orsay (officiel) pour découvrir l’exposition Splendeur et Misères. Images de la prostitution, 1850-1910.

Reportage à la demande de la préfecture par Albert Brichaut vers 1900

Escalier d’entrée, 14 rue Monthyon. Paris (IXème arr.). Photographie attribuée à Albert Brichaut. Paris, musée Carnavalet.
Ph 28560© Albert Brichaut / Musée Carnavalet / Roger-Viollet

Image à la une : Albert Brichaut. « Maison close, prostituées, 2 rue de Londres, 9ème arrondissement, Paris ». Tirage aristotype à la gélatine. 1895-1905. Photographie d’Albert Brichaut. Paris, musée Carnavalet. ph28538© Albert Brichaut / Musée Carnavalet / Roger


Vous aimerez aussi...