Les polices politiques du bloc de l’Est. Entretien avec Emmanuel Droit

 

Retour sur une première tentative de synthèse d’une histoire transnationale des institutions policières de surveillance politique au sein du bloc de l’Est des années 1950 à la fin de la Guerre froide

Dans cet entretien, Emmanuel Droit, professeur d’histoire contemporaine à l’Institut d’études politiques de Strasbourg et ancien directeur adjoint du Centre Marc Bloch à Berlin (entre 2014 et 2017), revient sur son dernier ouvrage Les polices politiques du bloc de l’Est. A la recherche de l’Internationale tchékiste, 1955-1989 (Gallimard), brillante tentative de synthèse historique inédite des institutions de surveillance politique des régimes communistes appelés « démocraties populaires » à l’Est de l’Europe, à partir d’archives originales.

Spécialiste de la RDA, il publiera par ailleurs le 8 avril aux PUF un autre ouvrage, 24 heures de la vie en RDA, sur l’histoire du quotidien est-allemand, en prenant le parti de décrire les rapports entre Etat et société à travers huit scènes et lieux de la vie quotidienne de 1949 à 1989…

Pour lire l’intégralité de cet article sur le site de Non fiction

  • Date de publication • 27 février 2020
  • Temps de lecture estimé • 13 minutes

Les polices politiques du bloc de l’Est – À la recherche de l’Internationale tchékiste, 1955-1989 (Emmanuel Droit)


Vous aimerez aussi...