Vieillir en prison. Punition et compassion (Caroline Touraut)

« L’allongement de la durée de vie et ses conséquences démographiques, notamment en matière de vieillissement de la population, ont un impact conséquent sur les politiques publiques. Les changements qu’il entraîne ont également une incidence importante sur les prisons qui doivent héberger au mieux des personnes détenues âgées alors qu’elles n’ont pas été conçues pour accueillir ce public spécifique. Bien au contraire, les établissements ont été pensés pour gérer une population jeune et active et leur architecture ne se prête donc guère à l’accueil de personnes détenues âgées. Pourtant, comme le rappelle Caroline Touraut dans son ouvrage, les personnes âgées de plus de 50 ans représentaient au 1er octobre 2018 11,8 % de la population détenue et celles de 60 ans et plus, 3,9 % (p. 23). Si les détenus mineurs disposent d’un traitement carcéral adapté, la législation française ne prévoit aucune prise en charge particulière pour les personnes détenues âgées. Le vieillissement carcéral interroge le sens que l’on attribue à la peine ainsi que sa justesse et son humanité. Face au contexte essentiellement sécuritaire d’une prison, comment réussir à concilier les impératifs de dignité humaine attachée à la présence de détenus « vieillards » en détention et parvenir à bien les traiter (p. 26) ? La problématique abordée par Caroline Touraut dans son ouvrage porte sur la tension qu’entraîne la présence de personnes âgées en prison face aux contraintes inhérentes à cette institution chargée essentiellement de les contenir à l’instar de tout détenu. Comment l’administration pénitentiaire parvient-elle à préserver les plus vulnérables en détention et à leur garantir les mêmes droits qu’aux autres détenus ? Comment exercer une peine décente sur des corps affaiblis et nécessitant des soins ? » (…)

Lire la suite du compte rendu rédigé par Jean-Lucien Sanchez dans la revue Criminocorpus.

Référence de l’ouvrage  : Caroline Touraut, Vieillir en prison. Punition et compassion, Paris, Champs social éditions, coll. « Questions de société », 2019, 256 p.



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2020, 6 mars). Vieillir en prison. Punition et compassion (Caroline Touraut). Criminocorpus. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndmm

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search