Napoléon et le livre – La censure sous le Consulat et l’Empire (1799-1815)

Fondé sur le dépouillement minutieux des rapports des censeurs et des archives de la police, cet ouvrage met au jour les rouages de la censure sous le Consulat et le Premier Empire. Il apporte ainsi un nouvel éclairage sur la production et la diffusion du livre durant les quinze premières années du XIXe siècle. Sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et du directeur de la Librairie, des censeurs impériaux vont examiner chaque année plusieurs centaines de manuscrits. Les ouvrages jugés subversifs ou contraires aux bonnes mœurs sont interdits de publication. La police est cependant impuissante à empêcher totalement la circulation des écrits séditieux ou licencieux.

Avec une préface de Jean-Yves Mollier.

Avec le soutien de l’université Paris Nanterre et du laboratoire Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC, EA 2448) de l’UVSQ.

Sommaire :

  • La législation sur le livre de 1799 à 1810
  • La censure de 1810 à 1814
  • Les livres censurés
  • La suppression de la censure

Mme Patricia Sorel

Maître de conférences HDR en histoire à l’Université Paris Ouest Nanterre.
Chef du département Info-com option Métiers du livre IUT de Ville d’Avray – Saint-Cloud.

Patricia Sorel est maître de conférences HDR en histoire contemporaine à l’université de Paris Nanterre. Elle est membre du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et spécialiste d’histoire du livre.

  • Editeur : PU Rennes (5 mars 2020)
  • Collection : Histoire

 


Vous aimerez aussi...