Solidarités dans nos prisons : les détenus belges se mettent à fabriquer des masques pour les hôpitaux

La solidarité s’organise aussi dans nos prisons où la fabrication de masques a commencé

La crise du coronavirus frappe et inquiète tout le monde. Y compris les personnes incarcérées. Des détenus belges désirant se rendre utile face à cette situation historique que nous traversons, ont décidé de se lancer dans la fabrication de masques de protection à destination de nos hôpitaux. La porte-parole de la direction générale des établissements pénitentiaires, Kathleen Van De Vijver, nous explique cette initiative lancée tant du côté des détenus que du personnel carcéral. « Les détenus veulent vraiment se rendre utiles. Ils sont très inquiets tant pour eux que pour les autres et ont donc demandé à pouvoir rendre service. Le personnel a eu la même idée. Ce mardi, la prison d’Audenaerde se lance donc dans la production de masques de protection. Les détenus vont d’abord terminer la production de vêtements de protection commandés via Cellmade par un client externe. C’est le cas aussi à Bruges », précise la porte-parole.

D’autres prisons du pays vont suivre le mouvement. Kathleen Van De Vijver nous indique que les établissements de Merksplas et de Saint-Gilles à Bruxelles disposent également d’ateliers de couture.

  » Les masques seront fabriqués en tissu. Ils ne devront pas être stérilisés mais bien lavés à 72 degrés. Les détenus sont vraiment motivés à l’idée de pouvoir aussi, contribuer à la réduction de la propagation du coronavirus », termine la porte-parole – Source : https://www.dhnet.be/actu/belgique/coronavirus

Nawal Bensalem Journaliste DH depuis 2005.

  • En charge de l’Intérieur, du terrorisme, de l’Aide à la Jeunesse, des prisons et de l’actualité judiciaire. 
  • Prix du journalisme  2016 de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la série « Chez les délinquants »