Pierre Truche, procureur du procès de Klaus Barbie, est mort

“Par ses discours et ses interventions, il a marqué des générations de magistrats sur la nécessaire humanité du ‘ magistrat face aux autres et à lui-même’”, a déclaré la garde des Sceaux dans un communiqué.

“En requérant ‘qu’à vie soit reclus’ un criminel contre l’humanité, il a contribué à ce que chacun se souvienne des heures sombres qu’a traversé notre pays”, souligne la ministre. “Sa contribution décisive à la définition du crime contre l’humanité a forgé les armes du combat nécessaire contre ces fléaux que sont le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme”, a-t-elle ajouté…

Pour en savoir plus lire le billet publié par le Huffington post

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.