L’homme face aux épidémies

Image : Policiers de Seattle portant des masques fabriqués par la Croix-Rouge pendant l’épidémie de grippe espagnole. Décembre 1918.
National Archives at College Park, MD. Record number 165-WW-269B-25, via Wikimedia Commons.

Peste noire, grippe espagnole, choléra… les grandes pandémies ont causé la mort de millions de personnes à travers le monde. Des tueurs invisibles avec lesquels les sociétés humaines ont dû composer.

Dans les archives de l’histoire retour sur ces grandes épidémies.

A lire : 

« La peste noire, une catastrophe naturelle ? », Jean-Philippe Genet, L’Histoire n°86, janvier-février 2020.

Peste noire : « La plus grande épidémie de l’histoire », Stéphane Barry, Norbert Gualde, L’Histoire n°310, juin 2006.

« Grippe espagnole : Le tueur que l’on n’attendait pas », Claude Quétel, L’Histoire n°449, juillet-août 2018.

« La grippe espagnole submerge la France », Pierre Darmon, L’Histoire n°281, novembre 2003.

« Quand le choléra frappait l’Europe », Patrice Bourdelais, L’Histoire n°145, juin 1991.

« En quarantaine au Frioul… », Hervé Duchêne, février 2020.


Vous aimerez aussi...