Si je reviens un jour… : les derniers mois d’une lycéenne juive à Paris sous l’Occupation.

En 2010, dans un placard du lycée La Fontaine à Paris, sont retrouvées par hasard quelques lettres et une Bible dans une sacoche. Il s’agit d’une partie de la correspondance échangée d’août 1942 à janvier 1944 entre la lycéenne Louise Pikovsky et sa professeure de latin-grec, Anne-Marie Malingrey. Intriguée par cette réapparition, la journaliste Stéphanie Trouillard a enquêté et réalisé un web-documentaire* qu’elle adapte aujourd’hui pour le 9 e art. Dans Si je reviens un jour…, elle retrace en compagnie de Thibaud Lambert les derniers mois de Louise, une lycéenne atypique, au travers de sa relation forte avec son enseignante adorée.

Pour en savoir plus lire le billet publié par CAPITAINE KOSACK le 26 MARS 2020 sur le site de Cases d’histoire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.