Prisons disparues, première chronique : Mazas

Archive Vidéo – Mazas a été notre première maison d’arrêt cellulaire bâtie, de 1845 à 1850 à Paris à la veille du Second Empire, par Jean-François Joseph Lecointe et Emile Gilbert. Elle sera démolie en 1898 et remplacée par des immeubles et de nouvelles rues, cette partie du XIIe arrondissement offrait alors “une meilleure perspective” aux voyageurs arrivant gare de Lyon pour l’exposition universelle de 1900. Les Nautes de Paris 1 juin 2016

 



Citer ce billet
Philippe Poisson (2020, 6 avril). Prisons disparues, première chronique : Mazas. Criminocorpus. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndmy

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search