La Roquette, 3e chronique sur les prisons disparues de Paris

Archive vidéo – Les Nautes de Paris, après Mazas et la Force vous propose de découvrir La Roquette avec cette 3e chronique sur les prisons disparues de Paris. La Maison de dépôt des condamnés la Grande Roquette et la Maison des jeunes détenus la Petite Roquette ont ouvert en 1836, près du Père-Lachaise. La guillotine y sera installée en 1851. La Petite Roquette deviendra prison de femmes à partir de 1932. Les Nautes de Paris 4 août 2016

https://criminocorpus.hypotheses.org/33253

 


Citer ce billet
Philippe Poisson (2020, 6 avril). La Roquette, 3e chronique sur les prisons disparues de Paris. Criminocorpus. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndn0

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search