Saint-Lazare : 5e chronique sur les prisons disparues de Paris

Archive vidéo – Après Mazas, La Force, La Roquette, Sainte Pélagie, les Nautes de Paris vous proposent de retrouver les traces de la prison Saint Lazare (Paris 10e). Prison pour femmes de 1794 à 1932. Une grande partie des bâtiments de la prison a été détruite entre 1933 et 1940. Seuls la chapelle et les bâtiments de la maison de santé, dédiés aux maladies vénériennes sont restés formant l’hôpital Saint-Lazare propriété des hôpitaux de Paris qui a fermé définitivement en 1998. Les derniers bâtiments du clos Saint-Lazare ont été réaménagés, réorganisés pour abriter la Médiathèque Françoise Sagan ouverte en 2015. Les tilleuls y ont été remplacés par des palmiers. 8 nov. 2016 Les Nautes de Paris

https://criminocorpus.hypotheses.org/23305

Balades historiques autour de l’ancienne prison Saint-Lazare – Médiathèque Françoise Sagan

https://criminocorpus.hypotheses.org/31271

https://criminocorpus.hypotheses.org/32054

 


Citer ce billet
Philippe Poisson (2020, 6 avril). Saint-Lazare : 5e chronique sur les prisons disparues de Paris. Criminocorpus. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndn1

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search