Internet en prison, un droit ?

La prison qui est une privation physique de liberté, doit-elle s’appliquer à l’existence en ligne des détenus ? Quels rôles peuvent jouer les technologies dans le processus de réinsertion ?

Des ateliers de formation au code informatique sont proposés depuis quelques mois à la prison de San Quentin aux États-Unis. Afin de favoriser leur réinsertion, les détenus apprennent à coder des pages web, sans pour autant avoir accès à Internet. Une situation assez paradoxale qui rappelle que les prisons sont supposées être des zones privées de toute technologie. Les téléphones portables, les tablettes comme tout autre appareil potentiellement relié à Internet sont interdits. Mais malgré les règles, les détenus regorgent d’ingéniosité pour se connecter. Cette semaine le magazine Fusion publie une enquête passionnante sur le sujet.

Internet en prison, un droit ?


Vous aimerez aussi...