Lucien Léger, l’ex-plus ancien détenu de France, dit « L’Étrangleur »

Lucien Léger (C), menottes aux mains, le 5 juillet 1964 dans les locaux de la première brigade mobile à Paris

 
PODCAST – Cette semaine « L’Heure du Crime » traverse le temps et les régions françaises en vous racontant les affaires criminelles qui ont fait la Une de l’actualité de nos territoires. Dans l’Essonne, en mai 1964, le corps d’un enfant est retrouvé dans les bois. Le soir même de la découverte, le ravisseur se signale à la radio. Cet homme c’est Lucien Léger, il enverra plus d’une cinquantaine de lettres aux médias et à la police.
 

Pendant 40 jours, l’assassin joue au jeu du chat et de la souris avec la police, avec la presse, et avec la famille de l’enfant. Il revendique le meurtre en se nommant lui-même : « L’étrangleur » ! Il appelle même la rédaction de Radio Luxembourg, qui allait bientôt devenir RTL,  pour signaler le vol de sa propre voiture ! Le journaliste Jacques Bal lui répond et les services techniques de la station enregistrent la conversation dont vous entendrez un extrait dans ce podcast. 

Après cela Lucien Léger inonde littéralement la presse, les radio et même la police à qui il fait parvenir une cinquantaine de lettres anonymes signée… « L’étrangleur » ! Il finira par être arrêté le 5 juillet 1964. Condamné à perpétuité en 1966, il deviendra le plus ancien prisonnier de France, avant d’être libéré en 2005 après 41 ans d’incarcération. Il mourra trois ans plus tard, de mort naturelle. Cinquante ans après ce qui demeure une des plus grandes affaires criminelles de l’après-guerre, Jacques Pradel rouvre le dossier avec ses invités, pour vous dire qui était vraiment Lucien Léger.

Nos invités

Stéphane Troplain, et Jean-Louis Ivani du livre auteurs du livre «  Le voleur de crimes » (Ed. du Ravin Bleu)

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-plus-ancien-detenu-de-france-lucien-leger-l-etrangleur-7800522209

 

Lucien Léger, 41 ans passés en prison

 


Vous aimerez aussi...