« S’évader, une autre histoire de la justice – De 1791 à nos jours » (Franck Sénateur)

Bandits, escrocs, prisonniers politiques ou encore prêtres, enfants délinquants, etc. : ils sont entrés dans la légende en signant des évasions retentissantes par leur audace. De Casanova à Antonio Ferrara, leurs aventures dévoilent une facette du système pénal, permettent de suivre son évolution au fil des époques et l’expression de ses lois, du siècle des Lumières à nos jours. La réforme pénale de 1791 a supprimé, dans un grand élan révolutionnaire, les châtiments corporels et autres supplices au profit de la privation de liberté, jugée plus morale, voire sociale.

Mais rapidement, le 1er empire a redurci le ton avec la création des maisons centrales, la mise en place de la perpétuité et la répression politique. Début du XXe siècle, les bagnes coloniaux affichent complet aux quatre coins de l’empire, tandis que dans le même temps la prison modèle voit le jour, censée réinsérer les condamnés. La petite Roquette, Fresnes, la Santé, seront les fleurons de cette politique pénitentiaire.

On s’en est toujours évadé. Tout comme des prisons modernes conçues un siècle plus tard, après moult commissions et études onéreuses pour les rendre infaillibles ! Historiquement, les évadés sont toujours repris. Simple question de temps, le pouvoir ne supportant pas le camouflet d’une évasion. Alors pourquoi le font-ils, qu’espèrent-ils de ces folles cavales ? Ces destins hors-normes permettent de le découvrir…

Que leurs héros soient célèbres comme Vidocq, Mesrine ou Spaggiari, ou méconnus pour la moitié d’entre eux, ces aventures dessinent une histoire inattendue de la prison en France et en Belgique. Franck Sénateur est président de l’association d’histoire pénitentiaire Fatalitas, auteur de plusieurs ouvrages : Planète évadés, (2012), 25 ans de bagne (2016) à la Manufacture du livre. Il a également été conseiller historique pour des films ou documentaires (Les ombres du bagne, L’ombre d’un doute : le docteur Petiot, Cayenne les amants du bagne, Mystères d’archives sur Arte, Femmes bagnardes…)

90 – Portrait du jour : Franck Sénateur alias « Fatalitas »

https://criminocorpus.org/fr/bibliotheque/collections/franck-senateur/


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search