« Agnès » de Pierre Léoutre

« L’auteur lectourois Pierre Léoutre vient de publier (aux Éditions Book On Demand), un nouveau livre, intitulé « Agnès » : une longue nouvelle de 44 pages, disponible au prix de 10 € chez son libraire habituel ou sur les sites spécialisés sur le web. Cet ouvrage, écrit pendant le confinement imposé par la crise sanitaire du Covid-19, est présenté ainsi en 4e de couverture par la blogueuse Nathalie Glévarec : « Le temps ne peut pas tout effacer. La mort ne peut pas tout enlever. Les souvenirs sont immortels. Quelques lignes écrites avec le cœur, sans complaisance ni fard, pour dire qu’il ne faut pas avoir peur d’aimer. Même un petit amour de jeunesse, de rien du tout, peut durer toute une vie… Une Love Story dans la belle ville gersoise de Lectoure ». »Source : https://www.lepetitjournal.net/32-gers/

Biographie de l’auteur : »Improvisations littéraires » : telle est la démarche de Pierre Léoutre, auteur du sud de la France, qui abordent des thèmes variés, tels des improvisations musicales. Un cheminement intellectuel littéraire et musical original et sincère et un engagement culturel puissant. Auteur de plusieurs articles et livres d’histoire régionale (Gers, Haute-Garonne), cet amoureux de la Corse, de la ville rose et de la Gascogne est aussi romancier. Il a publié une trentaine de livres, dont plusieurs ouvrages dans les maisons d’édition Les 2 Encres puis après la faillite de cette dernière, il a choisi l’autoédition avec Books On Demand : un premier roman, Amoureux d’Elles en 2000, un roman d’anticipation, Les Gardiennes de l’Humanité en 2003, puis trois ouvrages dans la collection mémoire d’encre : Lavoirs, puits, sources, fontaines, les monuments hydriques en Gascogne gersoise, en collaboration avec Maryse Turbé, en 2001, Notes de passage, Notes de partage en 2003, qui retrace la vie de la Salle Nougaro de Toulouse, en collaboration avec Gil Pressnitzer, et en 2005 Chants du peuple juif, célébrant la permanence de l’histoire de ce peuple. La collection encres nomades a été créée aux 2 Encres à l’occasion de la publication de L’angoisse du sniper, tireur invisible, publié en 2006 pour accueillir une forme d’écriture, très belle, alliant rêve et réalité. Lectoure, eluctari confirme l’originalité de sa plume. Pierre Léoutre s’est ensuite saisi avec jubilation du scénario de Draconis, ouvrage écrit en 2008 avec Christian Baciotti, pour entraîner sa plume vive dans les territoires de l’étrange. Il a publié plusieurs autres polars, comme Trafic à Toulouse ou Mysterium Eliumberrum, roman à clef des champs mais ses livres s’intéressent également à la poésie, la musique, l’histoire, le roman, la bande dessinée, etc. Il a terminé un ouvrage sur l’histoire de la ville de Fleurance et des romans policiers intitulés La diagonale de la peur, Sectographie et Myriam. Il travaille actuellement sur une bande dessinée consacrée à l’histoire de la communauté juive de Toulouse. Il est Président de l’association culturelle lectouroise « Le 122 » qui organise en octobre le Festival Bizarre à Lectoure (www.facebook.com/festivalbizarrelectoure) en 2020 à Fleurance la dixième édition du Festival Polars et histoires de police

(www.facebook.com/salondupolarethistoiresdepolice)

mais aussi de nombreuses activités culturelles à Lectoure et Toulouse.

257 – Portrait du jour : Pierre Léoutre, romancier, organisateur de manifestations culturelles


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search