Nicolas Sellier et Marie Agnès Leroy, arrêtés ruelle des Marais, trouvés en postures indécentes

Registres de la garde du commissaire Vanglenne pour le quartier du Temple (ou Marais), juillet-août 1774

À Paris, la maison du commissaire, signalée la nuit par sa lanterne rouge, reçoit les déclarations des sergents du guet et de la garde, qui y conduisent les délinquants arrêtés par eux de jour comme de nuit, mais aussi par les inspecteurs de police lors de leurs patrouilles. Pendant l’été 1774, sur le « registre de la garde » du commissaire Vanglenne, préposé pour le quartier du Temple ou du Marais, sont notés : un charretier et un cocher qui se sont battus et que le commissaire réconcilie et relâche ; deux « rôdeurs de nuit », les poches pleines d’abricots et de balles de plomb ; un couple « en postures indécentes » dans la ruelle des Marais, envoyé en prison ; un couple rentrant chez lui et découvrant un vol à 3 heures du matin ; une domestique arrêtée en vertu d’un ordre du roi…

Pour en savoir plus : 

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/registre-de-la-garde

 Voir le document complet sur Wikimedia Commons

  • Un jour, une histoire

Découvrez chaque jour un nouveau document des Archives nationales. Essentiels, remarquables ou pittoresques, chacun à leur manière, ils illustrent notre histoire du Moyen Âge à nos jours.

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/un-jour-une-histoire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.