Archives de l’anthropologie criminelle (1886-1914)

Tatouages de l'Afrique du Nord in Alexandre Lacassagne, « La signification des tatouages chez les peuples primitifs et dans les civilisations méditerranéennes », AAC, Tome XXVII, 1912, p. 785.

Tatouages de l’Afrique du Nord in Alexandre Lacassagne, « La signification des tatouages chez les peuples primitifs et dans les civilisations méditerranéennes », AAC, Tome XXVII, 1912, p. 785.

La bibliothèque de Criminocorpus met à disposition les Archives de l’anthropologie criminelle (1886-1914) en consultation libre dans leur intégralité (23 323 pages). Première revue scientifique francophone dédiée à la criminologie co-fondée par le médecin et criminologue Alexandre Lacassagne et le sociologue Gabriel Tarde en 1886, elle rassemble une variété très riche d’articles de spécialistes en criminologie, médecine légale, psychiatrie, psychologie criminelle, toxicologie, physiologie, sociologie, anthropologie et sciences juridiques, et apporte un éclairage épistémologique remarquable sur l’évolution de la recherche en médecine et en sciences humaines et sociales entre la fin du XIXe siècle et la première guerre mondiale.

Voir aussi : Le dossier « Histoire de la criminologie. Autour des Archives de l’anthropologie criminelle (1886-1914) » dirigé par Marc Renneville, Criminocorpus, revue hypermédia sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 30 juillet 2020

    […] Archives de l’anthropologie criminelle (1886-1914) […]