« Le Sacrifié de Castelluccio » d’Isabelle Chaumard

Sur les hauteurs d’Ajaccio, au cœur du maquis, le jeune Abram est interné dans l’hôpital psychiatrique de Castelluccio. Souffrant du syndrome de Cotard, il est convaincu de sa propre mort et n’a de cesse de le rappeler par ses mutilations. Il est confié à Marie, assistante sociale dans un service à bout de souffle, jusqu’à ce que trois adolescents soient assassinés. À la disparition d’Abram, soupçonnée et suspendue de ses fonctions, elle s’engage dans un combat sans merci pour la vérité. Mais l’ancien bagne pour enfants qui abrite aujourd’hui l’hôpital révèle bientôt de lourds secrets. L’enquête se teinte alors de la sueur et du sang des petits forçats des années mille huit cent.

Isabelle Chaumard a effectué ses études à Paris puis Marseille, et a rapidement occupé des postes à responsabilité dans l’insertion de populations en difficulté, et la protection de l’enfance.

Éducatrice spécialisée de formation, ancienne salariée du Conseil général de Dordogne, elle est à l’origine du groupe Facebook de professionnels de la protection de l’enfance intitulé « Travailleurs sociaux en danger », en 2018.

Isabelle Chaumard est auteure d’articles et essais socio-politiques. « Belles sanguinaires » (2019) est son premier roman…

Parution : 30/06/2020

Éditeur : MOT ET LE RESTE


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.