Une enquête de Charline et Adèle Tome 1 – L’affaire Baralando (Amélie Hurteaux, Christelle Catarsi)

D’un style drôle, percutant et résolument moderne, « L’affaire Baralando » est un roman écrit à quatre mains, mais surtout à deux voix : celles de Charline et Adèle, deux copines colocataires, qui viennent de monter leur agence de détective dans le sud de la France. Charline est une sarcastique, aime les chiens en peluche et est vraiment très maladroite. Adèle, éternelle rêveuse et optimiste, met sa vie en équations.

Elles ressemblent plus à Pierre Richard qu’à Hercule Poirot. Pourtant, au détour d’une banale histoire d’adultère, elles vont, au volant de leur Twingo rouge, déterrer une affaire énorme. Bienvenue dans l’univers de Charline et Adèle !

Amélie Hurteaux et Christelle Catarsi se sont rencontrées en 2011 à Cabris, village pittoresque des Alpes-Maritimes. Ayant exercé chacune différents métiers, Amélie propose à Christelle, presque sérieusement, de se reconvertir (encore !) et de devenir détectives privés. Christelle suggère de le devenir le temps d’un bouquin et rédige en octobre 2013 le premier chapitre de ce qui deviendra L’Affaire Baralando. Immédiatement, l’écriture à quatre mains fonctionne et le roman est terminé en mars 2014. Les filles vont au salon du livre à Paris trouver un éditeur, et garderont un excellent souvenir de leur rencontre avec Gilles Legardinier. « Le Dilettante », trouve le roman atypique et différent de ce qui se fait déjà, mais ne publie pas d’histoire à suspense. « Le Masque » a bien aimé mais ne publie pas de roman humoristique. Bref, L’Affaire Baralando ne rentrerait pas dans une « case » éditoriale 😉

Plusieurs projets professionnels et personnels séparent alors temporairement et et géographiquement Amélie et Christelle qui se revoient finalement en novembre 2019 et décident de reprendre le roman et de l’autoéditer début avril 2020.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.