31 JUILLET 1801 : Bonaparte réforme la gendarmerie nationale

Bonaparte réforme la gendarmerie nationale par un arrêté du 31 juillet 1801 (12 thermidor an IX), qui, en trente-neuf articles, apporte des innovations primordiales.

La plus importante d’entre-elles concerne la composition de l’état-major de la gendarmerie nationale. Bonaparte crée un état-major général dirigé par un premier inspecteur général de la gendarmerie, général de division, secondé par deux inspecteurs généraux, généraux de brigade.

Le 18 frimaire an IX (8 décembre 1800), le général, puis maréchal, Moncey est nommé à la tête de la gendarmerie. C’est un général de division prestigieux depuis la campagne de 1795 contre l’Espagne et son commandement de l’armée des Pyrénées-Occidentales, ayant fait toute sa carrière dans les troupes de ligne, peu marqué politiquement, et qui a démontré dans ses commandements précédents ses qualités d’administrateur. Il conservera ce poste jusqu’aux Cent-Jours, où il sera remplacé par le général Savary.

Sous sa direction les effectifs passent de 10575 hommes à près de 15700 hommes, répartis dans 2500 brigades (1750 à cheval et 750 à pied). Il est aussi créé une légion de gendarmerie d’élite, forte de six cents hommes, et des modifications sont apportées dans la dénomination des différentes unités de gendarmerie avec la suppression de l’appellation de“division” remplacée par celle de “légion”.

• Si vous appréciez les publications régulières du Cercle Napoléon, merci de l’indiquer par un « j’aime » ou plus…

• la lettre numéro 5 du Cercle Napoléon est sortie.

Elle est consacrée au départ de Rochefort de l’Empereur en 1815, et à la mort de Duroc.

Si vous ne l’avez pas reçue, n’hésitez pas à la réclamer, ainsi que les précédentes lettres, par un message à mongin.gerald@wanadoo.fr

• VIVE NOS EMPEREURS ! Cercle Napoléon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.